Qu’est ce que le placement abusif ?

Les placements abusifs

Qu’on l’appelle « placement abusif » ou « retrait injustifié d’enfants de leur famille » (selon la formule du Conseil de l’Europe qui encore récemment s’est penché sur ce sujet brûlant), ce phénomène en constante augmentation en France est extrêmement préoccupant.

Il consiste en ce qu’un enfant soit retiré à sa famille, parfois en quelques heures, parce que des services sociaux l’ont considéré « en danger » et qu’un juge a décidé de son placement en se fondant sur le rapport social, le tout en deux temps trois mouvements sans que la famille ne puisse véritablement être entendue pour sa défense.

En effet la notion d’enfant « maltraité »  qui existait avant dans le code civil a fait place à la notion d’enfant  « en danger ». Or s’il est déjà difficile de définir exactement la maltraitance, définir la notion de danger est juste impossible tant elle est arbitraire.

Pour tel juge, un divorce sera un danger pour l’enfant (. le conflit devient le danger) et pour tel autre juge,  un enfant qui a été battu et qui est remis à sa famille ne sera pas en danger  car le lien familial lui permettrait de trouver un équilibre. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle « fleurissent » en France des affaires abominables où des enfants ont été tués par des parents  suivis par les services sociaux et  déjà condamnés pour des faits de maltraitance avérées. Dans ces affaires l’enfant n’a pas été placé.   Parallèlement, fleurissent des cas où des enfants non maltraités sont placés par les services socio-judiciaires pour des raisons de danger alors qu’il n’y a eu aucune maltraitance et aucune condamnation des parents.

Ce phénomène touche des milliers d’enfants, et partant des milliers de familles – et si on ajoute les familiers, l’entourage, ce sont des centaines de milliers de personnes qui sont un jour confrontés à ce kidnapping légal.

De quoi s’agit-il ? 

Attention, soyons clair

Le processus de placement

Tout le monde sait qu’un enfant faisant l’objet d’une maltraitance physique ou psychologique avérée et prouvée, peut faire l’objet d’un placement en Foyer. Ces foyers dépendent de l’Aide sociale à l’enfance, sous la houlette et la responsabilité juridique des Conseils départementaux. 

Il est à l’évidence souhaitable qu’un enfant soit protégé – à condition qu’il le soit réellement, ce qui n’est pas acquis puisque les foyers où ils sont placés ne le garantissent malheureusement pas. Mais c’est un autre sujet ! Oublions les affaires de prostitution, de maltraitance, de suicides au sein de l’Aide sociale à l’enfance, Faisons comme si, pour le bénéfice du raisonnement.

– Qui sait cependant qu’un enfant considéré trop proche de sa mère  peut être considéré en danger et placé du jour au lendemain ?  Une école, une voisin, ou n’importe qui a la  la possibilité de faire une « information préoccupante » même anonyme. Il suffit que les parents soient en conflit, ou bien encore qu’une  mère cherche à protéger des violences sexuelles du père, pour justifier le danger. ( dans ce dernier cas, le danger vu par les services sociaux est l’aliénation de l’enfant)  L’enfant peut se trouver du jour au lendemain retiré à son parent protecteur et placé dans un foyer, pour des mois et quelquefois des années ?

C’est pourtant la réalité des dossiers d’assistance éducative – un bien drôle de nom pour des dossiers dont un très grand nombre, la moitié selon l’inspection générale des affaires sociales, ne devraient pas même exister ! Ce qui veut dire que la moitié de ces enfants auraient dû rester dans leur famille et que pourtant ils sont violemment arrachés à celle-ci, par une mesure judiciaire à laquelle il est bien difficile de résister, les recours étant très illusoires quelle que soit la pugnacité des parents protecteurs et de leurs avocats, et quel que soit leur profonde douleur devant cette criante injustice qui broie les enfants.

« Pourquoi ? Comment ? Mais ce n’est pas possible ? » Nous entendons d’ici les cris du bons sens, révulsé par ce qui vient d’être dit.

Si, c’est possible, et c’est devenu un fléau, une honte pour un système judiciaire fonctionnant en huis clos. Les parents qui y sont confrontés, la destruction morale et psychologique des enfants placés à tort qui en découlent,  sont des scandales absolus dont il est pourtant aisé d’énumérer les causes. 

Pour être synthétique : les services sociaux sont la cheville ouvrière d’un système  qui est , disons le,  lucratif, il faut rentabiliser les foyers, faire vivre tout le secteur social qui compte des centaines de milliers de travailleurs. Le comble est qu’il existe des organismes auxquels l’Aide Sociale à l’Enfance sous-traite. Et ces mêmes organismes, qui vivent notamment du placement d’enfants,  peuvent être mandatés par le juge pour faire une enquête sociale ! Un conflit d’intérêt avec des enjeux financiers qui ne devrait pas exister dans un secteur comme celui de la protection des enfants.

Les juges ne sortent pas de leur Cabinet, ils traitent des centaines de dossiers et ils font une confiance aveugle aux rapports sociaux, lesquels peuvent tout affirmer sans avoir à le prouver (contestant même des rapports d’experts médicaux)… alors qu’en face la famille injustement accusée deviendra le pot de terre contre le pot de fer et devra se battre de façon homérique pour nier des accusations très souvent sans fondement. Ajoutons une autre cause, l’idée d’une famille « étatisée » c’est à dire d’un contrôle de plus en plus grand des familles, qui va de pair avec un recul des libertés individuelles et de la vie privée.

Le Conseil de l’europe dans un document récent a fustigé cette pratique du retrait d’enfant injustifié, et parallèlement des documentaires sur les foyers (par ex : Zone interdite) nous ont révèlé tous les dysfonctionnements de ces lieux qui très souvent vont mettre en grande difficulté des enfants qui n’auraient jamais dû en franchir le seuil …

Les mamans qui se battent pour récupérer leurs enfants, et les pères qui mènent aussi ce combat, ont trouvé un nom pour désigner ce kidnapping légal : le désenfantement.

Ce sujet est brûlant. Il est embarrassant car il semble remettre en cause directement les décisions des juges des enfants, dont chacun voudrait croire qu’ils savent ce qu’ils font et ne peuvent que faire du bien auxdits enfants … eh bien non. Car l’intérêt supérieur de l’enfant au nom duquel statue le juge est elle aussi une notion arbitraire. 

La justice est humaine, et donc elle peut se tromper et être manipulée. Mais ses erreurs sont lourdes de conséquences, et quelquefois fatales. L’enjeu du combat contre les placements abusifs est un enjeu majeur : un enfant arraché à une famille bienveillante  perdra tous ses repères, se mettra souvent en échec scolaire, quand il n’est pas en dépression … ou bien il  s’adaptera en apparence  pour en réalité faire taire toutes ses émotions, « en mode survie ».

Les enfants placés à tort viennent de toutes les couches sociales sans exclusive. Pour autant, certaines mamans sont souvent la cible des services sociaux, comme les mamans qui élèvent seules leurs enfants ou les mamans d’enfants autistes, dont les difficultés sont mises alors sur le compte de leur mère !

Mais aussi, 

A l’aide de concepts ineptes, de psychologie mal digérée, les services sociaux pointent un « syndrome d’aliénation parentale » (alors que la ministre mme Rossignol a demandé que ce syndrome non scientifique ne soit plus mentionné) et en accablent les mamans qui dénoncent l’inceste. L’enfant leur est alors arraché au prétexte qu’elles ont manipulé la parole de l’enfant ! De même, une mésentente avec l’école peut pousser une directrice à faire une « information préoccupante » (la terrifiante IP) ou un signalement, et voilà la famille dans la machine infernale de l’évaluation par les services sociaux puis de la saisine du juge pour enfants … Et encore, le conflit conjugal, une situation bien banale qu’un enfant peut savoir gérer, est utilisé par les services sociaux pour préconiser le placement :  voilà des enfants dont les parents divorcent (quoi de plus banal pourtant !) qui se retrouvent éloignés de leurs parents. Le divorce devient le danger au titre que l’enfant serait dans une situation de conflit inextricable.

Le placement abusif est une énorme recul de la liberté familiale, liberté fondamentale garantie pourtant par les articles 8 et 9 de la Convention internationale des droits de l’enfant – une Convention bien ignorée, souvent lettre morte. Le placement abusif bafoue le droit des enfants à vivre avec leurs parents, il doit être combattu avec la plus grande détermination.

L’ENFANCE AU CŒUR œuvre pour le dénoncer par tous les moyens dont elle dispose, elle accompagne les familles et les enfants qui le subissent.

 

175 Commentaires sur “Qu’est ce que le placement abusif ?

    • Perrot says:

      Bonjour, nous sommes passé au tribunal vendredi dernier on nous a retiré la garde de nos deux filles. L’une de 17ans et l’autre de 13ans. Celle de 17ans à toujours raconté par période que nous la maltraitions elle a était manipulé depuis toute petite par ces grand parents paternel afin qu’elle me face vivre un enfers très manupulable elle c’est exécuter. Nous avions mis un terme à la relation avec ces grand parents car elle nous souffrait trop et nous avec.pensant la protéger depuis 2014 elle n’avait plus recommencer ce genre de bêtise. Mais avec surprise elle a recommandé de plus belle . Elle voulait partir de la maison car Mme a décidé que les regle dans la maison ne lui convienne pas . Faut savoir que j’ai du regle depuis sa rentrée au collège un problème par année sa a commencé pas du harcèlement, du raquette, du nu sur internet, du vol d’argent, des proposition de faveur sexuelle par mail, et des agresson qu’elle a subit l’année dernière. Suite à cela on lui avait réduit son téléphone afin de minimiser tout cela . Elle nous disait qu’elle était toujours dans des situation pas possible on la cru . Mais n’acceptant pas ces restrictions elle a sortie la carte maltraitance. Pour ma fille de 13ans elle a était harcelé depuis plus de 1ans . Elle était suivi à garderose et donc descolarisation obligatoire par les médecin car notre fille serai deprecif et suicidaire. Le juge en a donc conclu que c’était de la faute de notre pretendu violence que notre fille avait comme cela . Il vas avoir une enquête mais en attendant ma plus jeune fille est placée. Sachant que nous avons trois autre enfants qui eux sont à domicile. Que dois je faire pour récupéré ma fille ?comment un juge peu prendre la parole du gamine de 17ans pour argent content alors que le reste de la famille dit l’inverse que des personnes qui côtoient nos enfnats afirme l’inverse.

  1. Dimanche says:

    Est ce que vous pouvez me donner des informations. Je passe au tribunal le 29 octobre pour une procédure eamo chez ses grands parents.. Un avocat me coûterai trop cher.je le défends seule. Bien à vous

    • Rocheteau says:

      Bonjour est ce que quelqu’un peut nous venir en aide
      Les service sociaux, ont demander le placement de nos filles car ils dissent que moi leur père je dort avec elles ce qui est fait je leur ait dit, en vin, je leur ait dit que je me mettait au pied de leur lit 15/20 minutes quand elles n’arrivaient pas à s’endormir et depuis l’année dernière il n’y a plu la peine de rester 15/20 minutes,
      Ma filles à l’époque âgé de 8 ans à dit que je dormait avec (elle voulait dire que j’étais au bout du lit pendant 15/20 minutes mais la filles dans son vocabulaire voit pas la différence)
      Est ce que quelqu’un sait ce que ont doit faire avant l’audience pour éviter une erreur judiciaire ? Comment on peut retirer des enfants de leur famille en jouant sur les mots ?
      Je vous demande de l’aide
      Merci à tous d’avance

    • Souchu says:

      Bonjour
      Mon enfant a étais placé en foyer taper par un autre enfant ase à vue pas moyen de le prendre en photo il voulait pas la il est en famille d’accueil ça se passe plutôt bien il réclame son père qui n’est pas biologique mais l’a élevé depuis sa naissance
      On me l’a enlevé parce que je suis malade alcoolique en rémission et mon conjoint on s’engueuler un peu
      Le problème que je pause c’est que dans tous les papiers qu’ils m’ont fait signer pour eux mon fils est naît à voiron alors que c’est faux il est naît à la tronche
      Ais je un moyen de recours
      Mon fils n’as jamais de rien le pire c’est qu’on me dit que je suis une bonne mère venant même de la juge
      Que dois je faire
      Cordialement
      Me souchu

  2. Isabelle Hauspie says:

    J’ai besoin de votre aide. Mes petits enfants ont été aujourd’hui arrachés à leur maman. Aidez nous s’il vous plaît

    • Gwen says:

      Bonjour je suis maman de 3 enfants 2 ans et demi 10 ans et pratiquement 12 ans et on m’a arraché mes trois enfants lundi matin 19 juillet 2021 je n’ai même pas pu leur dire au revoir c’est un déchirement pouvez vous m’aider je suis effondrée….

      • CPJ says:

        Bonjour, merci à vous pour exister.
        Je me bat depuis le 25 janvier, jour où mon enfant m’a été enlevé sans enquête, sans raison valable, le rapport envoyé au procureur par l’hôpital, mon enfant affirme ne jamais avoir vu avant que je lui montre une semaine après le placement, mon enfant est complètement perdu, propre de son âge de 14 ans. Une audience à eu lieu, aussi L’ASE, que les avocats des 3 parties, moi et le père étaient d’accord queon enfant n’a pas le profil n’y le besoin d’être mis en placement.
        Mon enfant a fugué à 2 reprises, chose impensable à la maison, était agressé physiquement et verbalement par 2 filles placé, mon enfant, j’ai la trouve perturbé, scarification sur tout son avant bras gauche, elle a décrocher complètement de l’école depuis le placement, elle est vulnérable et influençable.
        Je ne cesse de faire appel au DASES par mail, L’ASE préconise son retour à la maison, mais j’ai l’impression de ne pas être entendu.
        Ils sont en train de tuer mon enfant, son innocence, notre complicité.
        Mas fille a des pensées suicidaire, elle ne pas suivi ou elle est et ils m’empêche de la amener voir un profissional de santé, j’ai peur pour sa vie. Je crie à l’aide.
        Cordialement il

        • GEORGES says:

          Actuellement j’ai une enquête préoccupantes,car c’est mon ex qui est allé voir les services sociaux,alors qu’il avait connaissance que notre fille était victime d’harcèlement au collège.
          Lors d’une visite à mon domicile,l’assistante sociale me demande mon autorisation pour discuter avec ma fille,dont un rdv devait avoir lieu au collège à ce jour du 11/03/24,si l’assistante sociale me demande mon autorisation c’est que j’ai le choix d’accepter où de refuser,donc je me suis rétracter.
          Ma file est fermé fasse à cette assistante sociale et éducatrice,qui lors du 1ier rendez-vous,qui pourrez s’attendre à entendre venant d’une assistante sociale,écoutée Madame votre fille s’est sacrifiée,se n’est pas comme ci elle s’était ouvert les veines,toutes en disant devant ma fille.
          Franchement où vont elles,bientôt il faudrait se munir d’un dictaphone car nous sommes que des fourmies fasse à ce mot étiquette assistante sociale.
          Au mois de janvier,ma fille a été hospitalisé pour dépression car subit du harcèlement depuis son année de 5ième,se retrouve sous anti-dépresseur suivie pédopsychiatre,psychologue cela l’aide vraiment.
          La j’attends là suite elle veulent à tout prit trouvée quelques chose,comme elles sont allé en rdv chez mon ex,elles lui ont dit que ma fille est chrétienne,qu’elle leurs avaient parlé du Carême,lui son père est Musulman,depuis quelques semaines aucun message de mon ex aujourd’hui je sors d’un rendez-vous je découvre plusieurs messages.
          Donc quand je suis rentré à mon domicile,j’ai contacté les services sociaux,demandant à l’éducatrice qu’elle est son objectif en disant au père de ma fille que elle parle du Carême,qu’elle est chrétienne,alors que de base mon ex,est partie se plaindre que sa fille est absente au collège,alors que lui même avait connaissance que sa fille était harcelée au collège,car mi-septembre il nous a accompagné au commissariat pour un dépôt de plainte concernant un parent d’élève qui avait attraper ma fille au abord de l’établissement.
          À ce jour,je ne vie plus normalement,est ne vais je pas subir un placement abusif.

    • Ferret says:

      Moi aussi il mon arracher mon fils de 2 ans soi disan pour un signalement que quel que ma fait au service socio aider moi svp mon fils fait que pleurer au visite médiatisée il veux repartir avec moi je voi bien quil en souffre mon amours

      • Grebet says:

        Bonjour mes quatre filles on et placé 1 ans abusivement pour soit disant le conflit entre les papas .Je ne comprend pas quelqu’un pourais me renseigner pour les récupérers s’il vous plaît

      • Rocheteau says:

        Bonjour est ce que quelqu’un peut nous venir en aide
        Les service sociaux, ont demander le placement de nos filles car ils dissent que moi leur père je dort avec elles ce qui est faux je leur ait dit, en vin, que je me mettait au pied de leur lit 15/20 minutes quand elles n’arrivaient pas à s’endormir et depuis l’année dernière il n’y a plu la peine de rester 15/20 minutes,
        Ma filles à l’époque âgé de 8 ans à dit que je dormait avec (elle voulait dire que j’étais au bout du lit pendant 15/20 minutes mais la filles dans son vocabulaire voit pas la différence)
        Est ce que quelqu’un sait ce que ont doit faire avant l’audience pour éviter une erreur judiciaire ? Comment on peut retirer des enfants de leur famille en jouant sur les mots ?
        Je vous demande de l’aide
        Merci à tous d’avance

    • rodrigues says:

      Bonjour je viens de subir une enquête de sauvegarde 56 sur mes 4 denierilvont nous lire le rapport le 2 juin je suis dans le 56 auriez vous les coordonnées d un bonne avocat pour nous aider dans notre défense merci

    • Grebet says:

      Bonjour mes quatre filles on et placé 1 ans abusivement pour soit disant le conflit entre les papas .Je ne comprend pas quelqu’un pourais me renseigner pour les récupérers s’il vous plaît

  3. Céline Thomas says:

    Bonsoir, je viens de tomber sur votre site. Je viens de recevoir un jugement de placement pour mes quatre enfants, un déchirement, une machination. Je suis en instance de divorce mes deux plus grands on été entendu mais rien. L’école, le collège, les médecins,la pedophsycatre les professionnels de santé… de mes enfants ne comprennent pas ce placement abusif,
    Aider moi s’il vous plaît, je vous en suplit. Merci de tout cœur

      • quatre-brothers says:

        Bonjour je suis la maman de 4 garçons j’ai eu pour mon dernier enfant de 7 ans 2 signalement préoccupant par l’école la très chère directrice « BJ » qui a cause de son incompétence à conduit à être entendu par la crip de ma région puis suite à cela le placement de mon dernier chez son père qui a effroyablement ignoré son fils pendant 4 longue années qui lui on causé des troubles du comportement du sommeil mais le pire dans tous cela c’est une conation avancé à caractère sexuel qui on conduit à une plainte d’un parent d’élève. A ce jour j’ai préféré confié malgré moi et malgré mes inquiètudes envers le père qu’il est de mon dernier enfant lui la résidence chez lui afin de lui éviter un placement en foyer. Je suis entendu ce jour dans la matinée au crip du Nord de D……. E pour avoir le compte rendu de leur service. Je m’attends déjà au pire mon cœur de maman le resend déjà à des kilomètres. Mais j’aimerais bien que l’on m’aiguille sur tous les droits que je peux avoir pour faire tomber ce réseau maquiavélique qui cherche à me retirer mes 4 garçons. Aidez moi je vous en prie. Une maman dévoué Corp et âme pour mes 4 amours.

      • matin says:

        C pareil ya eu un enlèvement jeudi 22 avril 2021 de 2 enfants de 2ans et 5mois dont la maman allaite par les services sociaux la maison de solidarité de Brétigny sir orge à cause d une décision judiaire par une juge d Evry mais l enquète a été faite par le mm service sans pouvoir apporter des aides sociales à domicile…. comment avoir un recours rapidement et trouver une association un avocat et stopper ces enlèvements sans visite apres cet enlévement des centres collectifs c inhumain en 2021.merci

      • Josie PHILBERT says:

        Mon enfant bientôt d’être placé 1u foyer. C’est aberrant de voir comment elle est livrée à elle même. Elle arrive à fugué, elle s’est mis en danger en se faisant embarqué dans une voiture…
        Elle a été retiré puisqu’elle était en danger chez nous, au foyer ne l’est-elle pas ? 3lle était censé être au foyer collectif mais elle sera placé de force en famille d’accueil. Ils ont évidemment le droit de faire ca!

      • bankhauser frank says:

        Bonjour, on veut placer mes 2 enfants en famille d’accueil. La semaine dernière on a eu une réunion avec les services sociaux, pour définir un placement administratif. Je trouve cela très abusif. Donc il nous propose un placement de 6 mois, ou 1 week-end on les voit en visite médiatisée et l’autre week-end ils viennent à la maison. Ma femme et moi avont dit qu’on va réfléchir. Ils nous on fixé un autre rendez-vous le 03 mai pour avoir la réponse. Je voulais savoir ci on dit non, je pense que ça va passer au judiciaire. Est ce que on risque un placement plus dur en judiciaire, a- t-on une chance de gagner contre eux parce que c’est vraiment abusif j’habite dans le Bas-Rhin est ce que je peux être représenté par un avocat de votre association. Et je peux aller déjà avec un avocat à la réunion du 3 mai. Merci cordialement

    • Céline says:

      Bonjour j’ai besoin d’aide j’ai mes deux enfants sont passés ils viennent toujours en arrière à chaque fois au foyer ils font pipi avant de venir visiter ça va pas ouvrir mais ça se passe bien à la maison et on en a marre

    • Eyraud says:

      Ont m’a retiré ma fille . Placement provisoire 1 an chez son père. Je dois payé une pension , une visite par mois en lieu médiatisé une heure. Pas droit de visite et d’hébergement. Cause une personne de ma famille à fais des signalement en 2017. Ensuite aed 4 ans . Personne e veut reconnaître le tdah de ma fille . Ont dis que j’ai le syndrome de munchaussun par procuration. Laemo à fais un rapport de 4 pages . Que des faux témoignages, téléphone arabe . Expertise psy pour moi alors qu’une psychiatre en 1015 à bien écris aucun trouble psychiatrique. Aidez moi

  4. Pluchon says:

    Bonsoir je vis exactement cette situation. J’ai reçu il y a maintenant deux semaines une lettre d’information préoccupante pour un motif de changement d’école
    Je suis désemparé, en colère
    C’est l’ancienne directrice qui a fait cela
    Dans sa nouvelle école tout se passe très bien

    • Bruneau says:

      Bonjour
      Ma sœur est en plein combat, elle viens de ce faire retirer son enfant et il est placer chez le papa qui lui a des dossiers de violences sur ces autres enfant (pas de la même mere). Besoin d’aide svp

  5. PATRICIA SCHNEIDER says:

    Bonjour, Je cherche , des personnes sur Colmar (68) ou environs. qui peuvent m’aidés. Mon petit fils a été placer à l’âge de deux ans , sur la demande de sa maman , qui subissait des violences physiques et Psychologique. Je me bats depuis début octobre 2019, suite à un retrait de droit de garde , retrait de plus de 3 mois , le petit n’avait plus aucun contact avec la famille. J’ai frapper à toutes les portes puis j’ai passer à la caisse…..ex: psychologue, 1 visite par mois de droit de visite à l’a.s.e. etc..Févier 2018 j’avais fais une demande de tiers digne de confiance ….sans suite, j’ai refais ma demande novembre 2020. Dès 2015, il y a eu un parti pris , j’étais évincée de tout ….J’ai tous les courriers avec des faits qui se sont produits et bien sur toutes les injustices de l’a.s.e. depuis deux . c’est suite à la démission de l’ancien référent que tout à commencer .Cinq ans, que le petit souffre, subit , je ne parle pas de la
    famille d’accueil…..De toute façon c’est toujours la parole de l’a.s.e. et de la famille d’accueil et de mon (ex mari avec lequel je suis séparée depuis 22 ans) qui compte ….Je cherche des personnes qui peuvent m’aidés pour le prochain jugement (mars 2021) pour m’aider à avoir la garde en tant que tiers digne de confiance et dénoncer l’injustice de l’a.s.e. et la juge, qu’ils se trompent au détriment de mon petit fils , de moi- même etc…c’est une torture psychologique depuis cinq ans. Je vous remercie d’avance.. Cordialement Mme Schneider Patricia.

  6. Cheyroux says:

    Bonjour je vous en prie, mes enfants sont placés de manière totalement abusive depuis 1 semaine. Nous avons une audience ce prochain 16 décembre avec le juge Mme. Grollemund. Mon avocat est maître Francou sur Villefranche sur Saônne. Aidez nous !

  7. Lombard says:

    On m’a kidnappé mes filles armé ont défoncer la porte de garage on m’a volé mon bébé de 7 mois et demi c’était le 4 septembre 2019 on n’a dit que bébé va étai maigre n’avais pas de lit mais surtout les pressions subi pour faire adopter mon bébé je suis allée jusqu’à la cour de cassation la j’écris à la cour européenne je ne sais pas où elle sont je ne les est plus revus

  8. Elie says:

    Mon enfant est interné à la Maison d’accueil de l’enfance Eleanor Roosevelt, 40 rue Paul Meurice à Paris 20 ème où il est mal traité par les éducatrices et dont l’environnement lui est hostile sans raison. Par ailleurs, les éducatrices refusent que mon fils témoigne de ces conditions déplorables de vie (repas de très mauvaise qualité). Votre Association peut-elle agir sur ces mauvaises conditions de vie intolérables ?

  9. Elie says:

    Je souhaiterais qu’une enquête soit faite sur les conditions de vie des enfants de Maison d’accueil de l’enfance Eleanor Roosevelt 40, rue Paul Meurice 75020 PARIS car la situation est intolérable et mérite d’être connue du grand public, des médias et du gouvernement.

    • Joubert says:

      Mon fils est aussi placé là bas provisoirement, sa fait deux semaines maintenant. Il ne parle toujours pas , j’ai eu des rendez vous avec des personnes, qui ne le connaisser même pas. J’ai demandé à voir les personnes qui s’occupe de lui, et ils n’ont pas voulus. J’aimerais rentrée en contacte avec vous. Mon adresse mail : hindjbt212@gmail.com

    • Kahlaoui says:

      J’ai accouché de mon fils le 25 décembre 2014.
      13 jour après on devait sortir de la maternité l’ASE et les gendarmes son venu ils on dit madame et monsieur on place votre fils car il est en danger à la maison avec sa mère.
      Alors qu’on allait sortir de la maternité.
      Sa fait 7 an qu’il est placé depuis 2017 on a déménagé sur Marseille mon fils et toujours placé dans la famille d’accueil à Grenoble.
      La famille d’accueil signe tous les papiers en represent légal 2 et ce nome tierce délégataire.
      On a eu un jugement au mois de juin 2022 l’ASE a dit appel médiatisé et supprimer les visites le juge ne voulais pas.
      Mon fils et passer le 23 juin devant le juge avec l’ASE et son avocat.
      Le jugement dit appel médiatisé pour les deux parents.
      Droit de visite pour le père.
      Supression de droit de visite pour la mère.
      On a fait appel à la décision.
      On est passé en cour d’appel à Aix-en-Provence le 26 octobre 2022.
      J’ai demandé une main levée de placement la juge ma répondu qu’elle ne s’occuper pas de sa .
      J’ai demandé qu’il déplace notre fils sur Marseille pour qu’on puisse le voir plus souvent et des appel sans médiasation.
      L’avocat de mon fils a parler il a dit qu’il voulait supprimer les droits de visite des deux parents et appel médiatisé.
      Il a dit que notre fils à peur de nous il et malade la veille de la visite et que mon fils de 7 an et un adolescent.
      On attend la réponse le 12 novembre 2022.
      Mon mari ne veux plus vivre au domicile il veut partir en Suisse et veux divorcé.
      Depuis que notre fils et placé il commence à plus avoir d’amour avec son fils il dit qu’il n’a pas de fils et pas de femme.
      Moi mon corps et fatiguée par le placement.
      Aider moi svp.

  10. Mattelin says:

    Bonjour j aurais besoin d aide mon fils veut revenir vivre chez moi car chez son père l alcool et les violences sont mis en évidence et le juge de l état a placer les 3 enfants mais le mien n à rien à faire en foyer. Comment le récupérer. Merci.

    • Ela says:

      Bonjour, Bonsoir,

      Je me permets d’écrire car j’aurai besoin d’aide, afin de récupérer mes enfants.
      Mes enfants de 7 et 5 ans sont placés depuis janvier 2021, sachant qu’un signalement anonyme (jignore si cest les voisins ou la directrice d’école) a été fait en juillet 2019.
      Suite à cela, on a eu 2 jugements (Octobre 2019 et Juin 2020) qui ont fait que finalement, nous parents on a eu la garde, bien qu’ils ai mis en place une mesure AEMO, aucun référent n’est venu faire une visite. Suite à cela une lettre nous a été envoyer afin de rencontrer les services sociaux (ASE), en Novembre 2020, puis à partir de ce rendez vous la machine a été lancé, jugement en décembre 2020 retraits des enfants en Janvier 2021…Je voudrai demander des conseils ou autres choses qui fera que mes enfants reviendront au plus vite auprès de leurs parents, sans être jugé si possible…
      En espérant être lu, écouter et compris , je suis preneur de tout bon conseils.
      Désolé d’avoir fait couler tant d’encre.
      Cordialement.

  11. Nebili says:

    Bonjour je suis maman de 2 enfants c’est une alerte de l’école et du CMPP pour mon fils.panden le confirmant on devait pa maître les enfants a l’école arrive septembre pour la rentrée javait très peur de les maitre a l’école le directeur a fait une alerte l’ase .qui on place mai 2 enfants foyer de l’enfance. Je peut avoir une réponse merci de votre compréhension.(comment les récupérer)

    • EL MARRADI says:

      Bonjour,
      Vous devez faire appel auprès du Tribunal qui a notifié la décision.
      Cela va prendre entre 6 et 8 mois pour que l’appel aboutisse.
      Il faudra au moment de l’appel avoir des preuves de votre capacité à vous occuper de vos enfants tant sur le plan social, qu’économique et scolaire.
      Je vous conseille de prendre un avocat et si vous n’avez pas beaucoup d’argent, vous pouvez bénéficier de l’aide judiciaire.

    • Brugnon says:

      J’ai vécu la même chose avec ma fille qui ne voulais plus aller au collège donc ils ont fait un signalement conclusion elle et son frère sont placés chez ma mère depuis bientôt 3 ans ma fille de 19 ans ne me parlent plus et mon fils je le vois 1foi tout les 15 jours une heure en millieux surveiller alors que jamais au grand jamais je n’ai était violente

  12. Colette says:

    Bonsoir, c’est tellement cruel et horrible que le placement abusif bousille la famille et sacrifie l’avenir de l’enfant. Comment sortir de cet enfer ? Merci.

    • EL MARRADI says:

      Bonjour,
      Comment faire appel de la décision de placement ?

      Il faut dans les 15 jours suivants la date où on a reçu la décision X du juge pour enfant, écrire une lettre recommandée avec accusé de réception où l’on explique qu’on fait appel de la décision X. Il faut interjeter appel (faire l’appel) à la chambre des mineurs de la cour d’appel compétente. Cet appel peut être formé par le ou les parents ou leur avocat, le tuteur de l’enfant s’il en a un, l’enfant lui-même, la personne ou le service à qui l’enfant a été confié, le procureur de la République.
      Il faut adresser sa lettre au greffe de la cour d’appel (article 932 du Code de procédure civile). Très important :
      – Si la lettre est adressée à un autre greffe que celui de la Cour d’appel, la Cour d’appel dira que l’appel est irrecevable.
      – Il faut aussi absolument garder l’accusé de réception pour prouver qu’on a écrit ? car parfois les lettres peuvent se perdre. L’accusé de réception permettra de prouver qu’on a fait la démarche et que la Cour soit quand même saisie.
      Pour les placements provisoires, l’appel est suspensif, ce qui signifie que le jugement de première instance ne peut s’appliquer tant que la Cour d’appel n’a pas rendu sa décision à moins que le juge ait décidé de l’exécution provisoire de sa décision de placement de l’enfant.
      Dans ce cas pour contester le placement de l’enfant, il faut demander la suspension de cette exécution provisoire parallèlement à la procédure d’appel.
      Je vous conseille de vous faire accompagner d’un avocat qui peut être financé par l’aide juridictionnelle

  13. Tanguy says:

    Je vis cet enfer depuis le 2 octobre 2020 où ma petite fille de 2 ans (je suis la grand mère ) a été placée en pouponnière. Bien évidemment, les parents sont atterrés. Le juge pour enfant vient de rejeter le tiers digne de confiance au motif
    Qu’ il n est pas tout à fait sûr qu’ on a pas fait pression sur les parents. Et on nous dit qu’ il faut maintenir le lien familial…. foutaises. ….
    Hier, le 22 janvier, l appel a eu lieu pour soit, la main levée, soit retour au domicile avec un suivi au domicile, soit placement à mon foyer en tant que tiers digne de confiance.
    Mais je ne crois plus en la justice. ….
    Cette petite fille qui n a rien demandé se retrouve seule en foyer et ce, depuis bientôt 4 mois….
    Que faire?….
    Merci

    • Aujouannet says:

      ASE est intouchable : pourquoi ce site ? Avocat, magistrature et gouvernement favorise le placement. Les placements abusifs c’est bien d’en parler mais de les rendre impossible personnes n’en parle
      Aucune loi ne va dans se sens et tout est garder secret ; impossible d’obtenir les rapports accablants et faux, de dénoncer les maltraitances et la destruction totale de l’enfant par le lien maternel. Je veux porter plainte contre l’ASE et c’est impossible
      Même le défenseur des droits ne répond pas. Crime organisé.

    • Une famille saine says:

      Une juge des enfants vient de prolonger le placement abusif d’une petite fille de 4 ans. Il s’agit de ma nièce. Elle vivait dans une famille unie, et elle n’était absolument pas en danger. Elle est tombée sur un directeur de centre aéré soupçonneux qui lui aurait fait dire des choses préoccupantes. Mais on peut faire dire tout ce qu’on veut à un enfant de 4 ans. Surtout à cette petite fille loquace qui adore en rajouter quand on parle de n’importe quel sujet. Ce type est dingue, il a dû la harceler de questions et sous-entendre des trucs pas nets. Il ne s’entendait pas avec les parents qui sont peut-être trop francs, directs et qui n’étaient pas toujours d’accord avec le fonctionnement du centre aéré. Mais est-ce qu’il réalise, ce monsieur, qu’à cause de ses dénonciations calomnieuses une petite fille risque de grandir sans sa famille ? C’est une famille saine pourtant. Elle doit être complètement déstabilisée maintenant alors qu’elle allait très bien. Comment comprendre à 4 ans qu’on est soudainement arraché à sa famille sans raison ?
      Je suis sidérée que ma petite nièce soit prise dans un tel engrenage. Et comment ses parents peuvent prouver leur innocence. Je sais que des examens médicaux ont été réalisés mais apparemment, ça ne suffit pas. C’est vraiment du kidnapping légalisé

    • Roxane Renouf says:

      Bonjour mes enfants ont été placés il y a maintenant bientôt un mois pour des signalements qui ont été fait pour dire que nous qu’on les mettait des salles à l’école et tout ça mais la maison est toujours propre ils ont toujours des affaires pour se changer tous les jours mais je ne comprends pas pourquoi ils ont enlevé donc je voudrais savoir comment faire pour le récupérer au plus vite

  14. Liberté says:

    Aidez nous j’ai besoin de récupéré mon fils je suis une maman qui travaille « comptable » c’est un placement abusif

    • Corinne Aujouannet says:

      Personne ne vous répond n’est ce pas ? Aucun avocat ne porte plainte contre l’ASE
      Et surtout cet avocat marseillais qui parle beaucoup et ne fais rien
      Heureusement j’ai pu me faire rembourser, mais je suis écoeuré : mes enfants ont été détruits, placés pour violences conjugales et violences du père qui a eu la garde. Maintenant, mes enfants sont détruits en échec scolaire et le majeur se retrouve devant la justice, comme je l’avais prédit en 2016, à Nevers

    • Flatres says:

      Bonjour, moi aussi victime du système judiciaire maman de 2 enfants je travaille et mes enfants ils ne leur manque rien. Problème avec ma fille qui a engendre beaucoup de problèmes dans notre famille…pouvez vous m’aider ils doivent être placés merci beaucoup…

  15. Sveltana Jacquelin says:

    Sous prétexte d IP trop nombreuses alors quil ny en a pas eu tant que ca les services sociaux veulent placer mes enfants ts sous prétexte que ma fille a soit disant des blessures qui ne sont que des lésions de grattage chose prouvée par les spécialistes qui la suivent et du également au mauvais comportement et mauvais caractère de mon fils… les assistantes sociales ont été dire à mon fils qu elles iraient le chercher directement au collège sans que je sois prévenue…

  16. Arantxa says:

    Le juge des enfants a décidé de placer mon frère atteint du syndrome asperger dans un centre suite à conflit d’intérêt entre mes parents. Cela fait maintenant une semaine qu’il est hospitalisé (vinatier) car il ne souhaite pas partir sur la région parisienne (placement) habitant actuellement sur Lyon. Ce placement a créé un choc psychologique accentué par son syndrome. L’assistante sociale ne comprend pas la situation ni prend en compte la situation mentale de mon frère. Je ne sais plus quoi faire pour arrêter cette procédure qui détruit chaque jour de plus en plus l’état mentale de mon frère. Besoin d’aide.

    • LB says:

      Bonjour Prenez contact avec l’avocate Maître Sophie Janois. Elle est spécialisée dans les placements abusifs d’enfants autistes et aspergers. Elle est sur Paris mais elle peut se déplacer. Elle est formidable et a sauvé beaucoup d’enfants de placements abusifs. Par contre elle ne prend malheureusement pas l’aide juridictionnelle. Bon courage!

    • Corinne Aujouannet says:

      Si vous avez affaire à Isabelle St Gerand qui vient de la Nièvre, c’est l’enfer
      Elle est redoutable de cruauté et de mensonges et prend plaisir à faire souffrir les mères

  17. Bossard Victoria says:

    Bon courage à tous, je me retrouve dans tous vos commentaires, je maudits les faux bienveillants du service social qui assainissement nos enfants en prétextant être assermenté pour juger du mieux pour nos enfants qu’ils déchirent. Le mal est fait j’étais seule à me (dé) battre dans ma douleur et la leur, l’amour filial à péri en route….. Assassinat totalement arbitraire et sourd aux cris des victimes.

    • EL MARRADI says:

      Bonjour,
      Je vous rejoins tous également. Des représentants de l’état qui vous sourie et vous soutire des renseignements pour les déformer contre vous.
      Pourriez vous me préciser les noms des représentants qui sont intervenus dans vos affaires : Moi, l’éducatrice s’appelle SHAYMA JAOUHARI.
      Il faudrait que l’on monte un collectif contre l’ASE pour défendre nos enfants contre le placement abusif.
      Bien à vous

  18. DAVID says:

    Bonjour nous avons besoin d’aide nous avons trois enfants. Deux on était placés séparément un en foyer et le dernier en famille d’accueil. Nous avons subi un placement abusif. Pour au départ négligence aux soins, puis au final la juge nous dit maltraitances. Notre jugement est incompatible même notre avocat n’y comprend rien. Pouvez-vous nous aider. Svp

  19. Schneider Patricia says:

    Bonjour, je suis une mamie qui se bat pour son petit fils placé en famille d’accueil depuis plus de cinq ans. De toutes les personnes que je vois (l’A.S.E., famille d’accueil , juge surtout l’A.S.E.) le petit n’est pas bien quand il retourne dans la famille et surtout de chez moi ! quand le papy là, il n’y a pas de problème…..!et pourtant….L’A.S.E. et la famille d’accueil, croit ce que le petit (7 ans raconte …..) des choses à ne pas tenir debout. Que puis- je faire je n’en peut plus. Cordialement Mme Schneider

  20. CHARBONNIER says:

    Mon fils âgé de 12 ans , présentant des troubles du comportement et du développement m a été arraché en septembre 2020..j ai fait appel de cette décision..l appel a eu lieu le 15 février dernier..mis en délibéré au 15 mars…mon fils est scolarisé en ULIS,Il a été placé en famille d accueil un mois et là,il se trouve dans une maison de l enfance non adapté à sa pathologie.Il a quasiment manqué le collège presque 3 mois alors qu il est soumis à l obligation scolaire.
    Mon fils en arrive à penser qu il est là bas car il a été méchant avec moi…le rapport en plus a été bâclé avec le confinement..mon fils a demandé également une mainlevée de son placement…
    Je me bats pour qu il revienne à mes côtés,l ASE pensait que c’était facile de prendre en charge un enfant atteint de troubles du comportement mais elle s est rendue compte du délai réel d attente pour obtenir certains rdv,que lorsqu une porte de ferme,il est difficile de trouver une autre solution…
    Mon fils si joyeux et si plein de vie est devenu triste..il me dit Maman viens me chercher..
    Je suis détruite..des suggestions de solution ?

  21. Belinda NOAH says:

    Victime de placement abusif en décembre dernier ma fille de 13 ans a disparu depuis deux semaines et fait actuellement partie d’un réseau de prostitution infantile. La protection de l’enfance pour moi est aujourd’hui la destruction de l’enfance. En espérant qu’elle soit retrouvée en vie! Chaque minute compte

  22. Robin says:

    Bonjour, suite à une audience au tribunal de Brest, le 23 février dernier, le juge des enfants à abonder dans le sens des demandes de l’ASE, à savoir le placement de mon fils de 16 ans et une AEMO sur le petit dernier de 11 ans. J’ai assisté à cette audience en visioconférence de la Réunion où je vis et suis resté abasourdi par l’attitude du représentant de l’ASE (à qui je n’ai parlé qu’une fois au téléphone) me dépeignant comme un père absent et démisionnaire. Mon Ex souhaite le placement de mon fils et refuse qu’il vienne revivre avec moi avec son petit frère et la juge lui a donné totale satisfaction. Je ne sais pas à qui demander de l’aide, ni qui faire intervenir. Mon fils est dépressif et a déjà fait une tentative de suicide en octobre 2020. Un placement risque de le faire replonger.

  23. Sandra says:

    Bonjour je subi les placements abusif sur mes enfants et je veux participer dans les émissions télévisées et radio et media. Pouvons nous tous nous réunir? Merci mon numéro de téléphone est 0695377904

  24. Dronnet emmanuelle says:

    Bonjour, je suis infirmière, j ai 40 ans, j ai toujours eu de quoi élever mon enfant. J ai eu des évaluations médicales qui n ont montré aucun dysfonctionnement. J ai eu un conjoint violent contre qui j ai porté plainte et qui a été condamné. Pendant cette période mon fils a été placé. J ai fait appel sans succès et depuis bientôt 3 ans je me retrouve face à la même juge qui me renouvelle le placement sans motif valable chaque année sur simple demande de l aide sociale a l enfance. Je vois mon fils un WE sur 2 . J ai pourtant un avocat. Je repasse devant elle la semaine prochaine et d après le dossier l ase poursuit leur demande de placement au motif que je n’ ai plus de lien avec le père de l enfant notre bourreau un comble. Je ne sais plus comment faire face à cette juge abusive

  25. Gillard says:

    Bonjour, nous venons de découvrir, la violence avec laquelle l’association Avvej a établi à tord de placer deux enfants sur des sous entendu qui son totalement faux, nous allons porter plainte contre ces méthodes absolument scandaleuses, qui ne laisse personne ce justifier et qui déforme les propos pour arriver à leur fin pour certainement un intérêt économique !!! Je serai ravi de pouvoir rencontrer des personnes qui serai susceptible de me donner des conseils !!!

  26. Benabid says:

    Ma sœur se bat depuis 2 ans dans un divorce conflictuel dans lequel le père a utilisé sa fille dans la procédure. (Accusation de maltraitance, ) . Eme est utilisée comme une arme pr le père . Ma sœur se bat pour que tout cela cesse et à saisi le juge de enfants et à accepté une mesure d’aemo en espérant trouver de l’aide pour sauver sa fille des griffe de son père manipulateur. ( l’instrumentalisation rien de la petite a été confirmée par les rapports) l’ase a demandé dans son rapport un placement des enfants. Juge des enfants à statue en faveur d’un placement des enfants . Ma sœur est dévastée, c’est elle qui a fait appel à ces services pour sauver ses filles, elle est aujourd’hui punie . Je ne comprends rien à cette justice.

  27. Celej says:

    Bonjour je me permets d écrire car mais enfant on était placer en famille d accueil depuis 5 mois a causse d un rapport fait par une éducatrice ou beaucoup de mensonges on était écrite j ai écrit au juge des enfants pour avoir une audience pour que l on puisse savoir exactement pourquoi mes filles son placer mais pas de réponse moi je n arrive plus a vivre sans elles je c est plus quoi faire dite moi se que je peux faire svp cordialement.

  28. Bras says:

    Bonjour on nous a enlever nos enfants le 19 mars 2020 sous se faut prétexte pendant un ans et la on repasse en jugement il recommence toujours de faux prétexte on séparer nos enfants ils sont quatre il sont perturbé violente par d’autres enfants place eux aussi dans la meme famille que nous il remettent notre éducation en question il on plus rien a nous reprocher mais personne nous écoute au départ c’était non suivi médicale se qui faux prouver par notre médecin aider nous On en peut plus il nous on pris nos enfants pendant le confinement et la il veulent nous remettre un ans sans prétexte il veulent juste nous les garder parce qu’il sont nombreux et que je n’ai pas le permis j’assume plus leur mensonge aidez nous je vous en prie surtout répondez nous

  29. Véronique Fauritte says:

    Bonjour,
    Un couple d’amis ont emmené leur fils de 6 mois à l’hôpital suite à des douleurs et celui ci a été placé sous suspicion de mauvais traitements ( des fractures constatées alors qu’il n’y a aucune trace de coups , les parents demandent une expertise médicale car ils nient la maltraitante et on leur enlève leur enfance en les condamnant d’office). Depuis 10 jours ,cet enfant est en pouponnière et suite à un jugement bâclé ( jugement à charge) , le juge demande le placement jusqu’en septembre alors que les examens médicaux sont encore en cours ; est ce normal ?

    • L'enfance au coeur says:

      Bonjour
      C’est tout à fait anormal, mais les dysfonctionnements de la protection de l’enfance sont nombreux. Puisqu’un diagnostic de maltraitance a été établi, vous pouvez contacter l’association Adikia, qui apporte son aide aux victimes de placements abusifs dans le cadre de faux diagnostics de maltraitance.

      • Caroline Hebette says:

        On a ete convoqué par l’ase pour nous dire qu’ils ont saisi la crip pour carrance éducative, pour moi logement mal nettoyer et pour mutisme de notre fille. Une fois notre fille est venue avec un vêtement taché et des cheveux emmêlés. L’école à signalé. Mon fils a eu les oreilles mal nettoyées signalé. Ils obéissent pas tellement signalé. D’autres sont pire que nous et ils les laissent tranquille. Injuste. On est convoqué chez le juge et ensuite ? Il se passe quoi ? Comment sommes-nous prévenus ?

  30. Wiart says:

    Bonjour maman de 4 enfants mais deux premiers enfants ethan et kellyssa sont placés depuis 2014 pour des raisons violents conjugales et de la fragilité psychique du père on n’ai plus en couple depuis 2014 cela fait maintenant 8 ans que je me bat seule contre tout je me sens impuissante face au comportement violents et leur capacité a ce mettre en danger de mais 2 grand on ma place ma 3 fille depuis 2017pour des raisons de fort conflie de séparation avec le père de celle ci or séparé depuis 2017 avec sont père je pressant constamment du danger pour mon petit dernier qui vie lui avec moi et mon nouveaux conjoints consernan les comportements de mes deux grand je ne veux pas revivre la même situation de placement abusifsa avec mes 3 enfant ́puge mettre en sécurité mon dernier enfants dans que le juge des enfants qui gère déjà mais 3 autre enfant puise me le placé au me mettre une messure mjie ou autre ? car si je protége mon dernière enfants au vue des comportements de violence et de leur capacité a ce metre en danger et mais en danger les autre de mais deux premiers comment le juge va t il le prend? Pourrai t’il le prend que je rend responsables mais de grands si je protège mon dernière enfants? Ou pourrait t il dire que je fuis? Que je suis pas fiable pour mais 3 enfants? Que puige faire je suis perdue impuissant je voie mon petit dernière en mal être sa stérilité et son bien être et en danger je veux le protège

  31. Meyer says:

    Je suis en plein combat pour éviter que mes enfants soient place en foyer .j ai obtenu de la juge qu ils soient acceuillir chez leur ancienne nourrice pour 6 mois afin qu ils ne soient pas trop déboussolé (ma fille a déjà vécu le décès de son frère de mort subite dans mes bras lorsque elle avais 8 ans et déjà a la époque ils avaient été placé pour suspicion de maltraitance suite au décès malgré le rapport des médecins qui attestent de la mort subite).j ai réussi le tour de.force de les récupérer trois semaines après ce qui n’ as.pas plut a l.ase..suite au confinement l. Ierd a complètement dégénère ,plus de suivi puis changement 4 fois d éduc .puis une stagiaire que j ai vu 3.fois.dix.minute en 4 mois a fait un signalement avec l aide d un ancien directeur de foyer avec qui j avais eut des.mots. deux années avant ..il est vrai que mon logement avais besoin de travaux car très vétuste et que j étais un peu dépassé .mais un suivi régulier quand il. Était réalisé marchai très bien .et l ase a demandé le placement en foyer après deux audience j ai donc eut ce délai qui d après la juge devais me permettre d arranger les.conditions de logements.ce qui est fait j’ ai déménagé je les ait éloigné de leur père alcoolique et démissionnaire a cause .de qui la situation avais dégénère..mais je n aurais pas laisse la situation de dégradé. L audience est a la fin du mois et l ase bien sûr malgré que j ai rempli.les.conditions demande un placement en foyer .les six dernier mois se sont très mal passer pour ma fille et bien sûr ils n ont rien voulu entendre. On m.as. dit…..on ne sait pas pourquoi mais votre fille est loyal envers vous elle ne veut rien divulguer…mon fils de six ans aussi ..mais simplement parce que il n y a rien a dire .Ils nous on isoler et séparer pour pouvoir receuillir la parole de mes enfants mais ne sont pas satisfait parce ils n ont rien trouver …alors ils font des suppositions….ma fille de 13. Ans dévient violante car elle se sent trahie et mon fils de six ans est très malheureux…moi je ne peut plus vivre sans eux je lutte pour rester en vie car ils.n ont que moi
    ….. comment trouver une aide salvatrice pour l audience.de.cette fin de mois ? Je suis d’espérer et tetaniser a l.idee que la juge ne tienne.pas sa parole et l.ase m.as.cpmpletement détruite en malmenant tout ce que j ai construit et ce que j ai fait en tant que mère…j ai besoin d aide

  32. Gallée Claude says:

    plusieurs fois j’ai demandé votre aide, mais sans jamais n’avoir de réponse !
    Que faut-il faire pour être entendu ? Détruire, bruler et casser ?
    Pourquoi les médias jouent les carpettes ? Pourquoi les avocat ne mettent pas les juges face à leurs contradiction, face à l’illégalité de bien des audiences puisque les parents ne connaissent rien des dossiers réalisé par des éducateur s’auto désignant psy, pédiatre, contestant même des certificats médicaux de professeurs de chu !

  33. nadine says:

    Bonjour, mon enfant de 13 ans craint d’être placé, il se dit heureux avec nous…tout va bien pour lui et un psychologue qui se croit supérieur aux médecins estime qu’i lest en danger…peut il lui même s’opposer à ce placement en restant dans la légalité ? merci

  34. Iltis says:

    J ai 4 enfants , veuve depuis 3a , le placement a commencé janvier 2019 pour mes 4 enfants puis placement a domicile juillet 2020 et mtn le juge veux de nouveau les placer injustement , que faire ? Il y a seulement de la place pour un de mes enfants et les autres peuvent rester à la maison pour l instant , que faire je suis perdue

  35. leclercq says:

    Bonjour,
    Nous avons retirés nos filles de 5 et 8 ans, à l’école, ce 17 09 21. En deux heures car ma petite de 5 ans aurai dis que je mettais mes mains froide sur tout son corps.
    Elles ont été placées en famille d’accueil le soir même.
    Avec l’avocat, nous avons eu le détail des mots employé et notre sentiment premier est de dire que nous pensions a une erreur sur l’identité de l’enfant qui a parlé. Nous n’y croyons pas.
    Nous sommes passée a l’audience, le juge n’a rien vu des elements que nous avons rapportés (photos, attestation, bulletin de nos enfants).
    Cependant, un élément qui apparemment, arriverai 1 fois sur 1 millions est parvenu. Le juge a montre un document a notre avocat, et le juge lui a demander de ne pas nous communiquer cette piece, alors qu’il a l’obligation de nous informer du contenu de cette pièce.
    Le juge reconduit le placement de 6 mois, malgré un tres bon rapport des assistantes sociales sur nos filles et de la psychologue qui indique que nos filles sont intelligentes, gentille, bien élevées
    Le soir même, je contact notre avocate pour en savoir plus sur cette histoire de 1″chance sur 1 millions » et de ce document « caché ». Elle ma repondu que rien n’est contre nous, mais que elle ne pouvait pas le le transmettre mais que des elements peuvent servir pour la defense.
    Le lendemain, je contacte l’assistante sociale qui a deposée ce document et m’informe juste que malheureusement, la decision du juge etait deja actée lors de la prise de connaissance de cette piece.
    Le soir, a la maison, je me suis souvenu d’un fait aussi rare qui s’etait produit dans la premiere semaine.
    Une dame est venue taper a la porte vers 20h30. Elle ma demandée si j’était Monsieur Y. J’ai repondu non. Et elle m’a indiquée qu’elle aimait bien ma porte d’entrée, puis elle est repartie.
    En repensant a cela, j’ai eu le reflexe de regarder la liste des enfants de la classe de ma petite dernière et dans sa classe, une autre petite fille, porte ce nom de famille Y et avec un prénom très proche de celui de ma fille.
    Nous sommes maintenant quasi certains, que, ce n’est pas notre fille qui a été interrogée, mais cette petite fille Y et que nous sommes dans cette situation a cause d’une erreur d’identité.
    Nous sommes piégés dans un système alors que nous ne devons pas y etre, et surtout, le pire, est que c’est la famille Y qui doit etre a notre place.
    Comment faire dans ce cas la? Je rappel que notre avocate, nous a dis, qu’elle n’a jamais vu cela et que nous etions vraiment 1 cas sur 1 millions de chance.
    Pouvons nous deposer plainte ou raconter cela aux services de police car nos filles sont separées de nous, sans aucune raison. Le juge doit vouloir caché cette erreur des services sociaux en poursuivant notre procédure!!
    Si quelqun peux nous aider à trouver une solution, je suis preneur!!!! AU SECOURS!!!!!!

  36. Delavacquerie says:

    Bonjour. Nous avons besoin de votre aide et de vos conseil. Les service sociaux et la. Juge s’acharne sur nous. Alors que nos enfants sont très heureux. Ils envisage de placer nos enfants demain, audience à 11h. Même mon avocat ne sait plus quoi faire. Je ne peut pas vivre sans mes bébé.

  37. Moka says:

    Bonsoir J’ai j’ai mon petit-fils qui va être placé avec sa mère au foyer mère-enfant parce que l’hôpital les prétendants qu’il était en danger 20 jours moi je suis ma grand-mère je suis très triste c’est pas qu’est-ce qu’il faut faire s’il vous plaît aidez-nous merci

  38. Robert says:

    Bonjour je vous contacte car nous somme la cible de ma mère en ver mes enfants j’ai 9 enfants qui son tous placer maintenant 17 ans pour des fait comme le dit ma mère agression sexuelle en ver frère et soeur ceux qui a étais prouver de faux part les enquêteurs y a des année la resament elle a recommencé à dire que deux de mes fils avait touché leur soeur alors que nous fason tout pour que les filles ne sois pas avec les garçons quand on ne les sa pas en vue éducateurs nous fessez des menaces dire que quand il le voulez il pouvais nous prendre les filles et que pour les récupérer on n’aller galèrer qui l’avais le dos large et que le conseil général eux ête petit parapore a lui qui pouvais écris ceux que bon lui semble pour les prendre et ma mère aussi a fait de fauce accusation sur c’est petit enfants du coup je souhaiterais porter pliante contre l’éducateur qui a fait enlever les filles le 20 octobre 2021 la pliente que je veux faire c’est arcelement moral et préjudice morle pour nous et tout nos enfants merci de votre réponse

  39. LACOSTE JACKY says:

    bonjour,
    cela fait la ème année que ma petite fille est placée d’abord au foyer d’accueil, puis 10 jours revenue chez la maman, puis repartie en famille d’accueil, si cela n’est un placement abusif, là … franchement
    même avec des personnes haut placées, c’est imblocable et ma petite fille parlait de « sauter par la fenêtre » lorsque je l’ai eu au tél, parce que personne ne veut croire tout ce qu’il se passe dans le foyer d’accueil, d’ailleurs elle a fuguée avec son petit copain, pendant 3 fois, pour que l’on puisse l’entendre, même pas, rien n’a été fait, nous sommes restées sans aucune nouvelle, pour toutes ses fugues, aucune disparition n’a été envoyée sur les réseaux sociaux à part la maman, et moi, et les partages des amis, de mes collègues….

  40. Maman en detresse says:

    On m’a arraché une fille à cause des mensonges écrites dans le dossier par une assistante sociale en mauvaise foi.

  41. Kurtarici says:

    Bonjour, suite à une dénonciation calomnieuse de mon ex femme on m’a kidnappée mes 4 enfants à l’école et on m’interdit de les voir
    Mes enfants sont en souffrance et je ne sais plus quoi faire, pourriez vous m’aider s’il vous plaît ?

  42. Gallée says:

    Bonjour,

    Devant la culture de l’indifférence faisons fleurir les banderoles dénonçant les enlèvements abusifs de l’ase !
    Puisque rien ne bouge il est temps que chaque famille prenne sa défense en main sur le principe des gilets jaune : plus on voit le mouvement plus les politiques se sentent « obligés » d’agir, et d’autant plus en cette période de campagne présidentielle !
    C’est un mouvement qui obtiendra l’appui des médias puisqu’il sera populaire et national, parce qu’une banderole n’est pas un budget énorme par famille.
    L’idée étant des banderoles montrant un slogan commun !
    Avec un espace de personnalisation !
    Si je vous contact c’est que seul et ne possédant aucun contact de parents victimes, j’imagine m’adresser aux associations affirmant que leur but est la défense des victimes de l’ase !
    Qu’ensemble incitions un vrai mouvement d’action concrète et concerté !
    L’idée ayant pris naissance à la lecture d’un article sur le bien public dont je vous donne le lien :
    https://www.bienpublic.com/faits-divers-justice/2022/01/08/placement-de-sa-petite-fille-il-affiche-publiquement-son-desaccord

    Un papa « désenfanté »
    Claude Gallée

  43. Mozart says:

    Bonjour
    J’ai deux filles les deux sont arraché entre mes mains. Le pir c’est que je ne peux même pas appelé pour prendre leurs nouvelles. Y a la plus petite qui souffre beaucoup au foyer Odyssée à Ermont.

  44. Marim says:

    Bonjour
    J’ai deux filles les deux sont arraché entre mes mains. Le pir c’est que je ne peux même pas appelé pour prendre leurs nouvelles. Y a la plus petite qui souffre beaucoup au foyer Odyssée à Ermont.

  45. Szczebura says:

    J’ai besoin de votre aide mes 4 enfants m’ont été enlevé ils ya 3semaine, le juge a décidé 1an de placement, mais il se contredit sans cesse, nous sommes de bon parents il ne manque de rien mais son en  »danger » car nous nous sommes disputer et les gendarmes sont intervenus fesant une IP qui a conduit au placement.

  46. Virmont Aurélie says:

    Mon fils vient d’être placé abusivement !
    Fausse IP
    Faux rapports/invention de mon passé
    L’expertise…freud ?
    Nous avons une relation ultra fusionnelle, il a 3ans et demi j’ai peur que tout ça le massacre. Je suis anéantie. J’ai toutes les preuves qu’il faut pourtant mais la juge refuse de m’écouter et met chacunes de mes phrases au conditionnel. Je suis perdue. De plus nous devions déménager sous peu et au départ la juge avait dis que mon fils suivrai dans la région concernée et entre temps elle a (encore) changé d’avis et le maintient dans le département que l’on doit quitter. Aidez moi s’il vous plait

  47. Dibilio clara says:

    Bonjour je suis une jeune maman de 20 ans j ai une fille qui a eu 2 ans hier et mon autre fille a bientôt 4 mois. On m’a retiré mes enfant le 18 février a 19h30 ma fille de 2 ans devais aller au lit… j en et hurler. L assistante sociale et venu chez moi le 17 fevrier et j ai juste dit que mon copain et moi on ce prenait beaucoup la tête… le mot de trop elle à dit quel aller m aider avant de partir et au final elle a placé mes enfants… j ai le cœur anéanti. Personne veux m écouter et des que je dit quel que chose en m engueule et me dit que je me remet jamais en question… je n en peut plus je pète les plomb.

  48. JASPARD Stephen says:

    Notre deuxième bébé vient d’etre placé le jour après de sa naissance
    C’etait un déchirement inexplicable
    Aujoudhui j’ai logement (bail d’un an cédé par un ami a titre gratuit, travail et une formation. Meme on avais accepté foyer mère-enfant…Mais rien! On accepter toutes les aides. Mais il ne veulent rien entendre. On est détruits
    Pourriez-vous nous aider s’il vous plait merci
    Stephen JASPARD

  49. Yann says:

    Bonjour ,je vis exactement ce que vous venez de relater , j’ai vivement besoin de votre aide, mon fils est aujourd’hui encore plus en danger et on essaye d’enterrer des faits de violences par la mère et son compagnon

  50. Dahmani says:

    Bonjour
    J’ai besoin que vous me contactiez d’urgence car mon enfant a était placer injustement il y a 3 jours, personne ne veux nous dire où il es ! Il es née prématuré y’a à peine 1 mois…
    Je ne comprend pas, je suis totalement perdu j’ai vraiment besoin d’aide..

  51. Doudoua y a says:

    Bonjour je m’appelle Maria je veux écrire ces quelques lignes pour vous dire que tu parlais de mon ex et il a eu la garde et la légende de village où j’habitais avant ils m’ont mis tous ados parce que j’ai gâté ma fille elle était pas malheureuse tout ça parce que elle mange un peu trop mais bon et aussi parce que j’avais une maison on a pas une maison humide plein d’humidité et on m’a enlevé de suite ma fille soi-disant que tu étais pas bien que voilà que faisait pas la douche bon bref bisous de savoir je veux là je suis passé au tribunal en 2022 et j’ai vu la réponse du 22 le 22 avril bon bref et je voudrais récupérer ma fille parce que Monsieur il a la garde depuis 2016 comment je dois faire et là une attaque ce soir va venir chez moi le 23 mai j’ai la trouille que ça se passe mal j’ai un bon appartement que voilà que j’ai loué j’ai deux chambres salon ça va ça va comment je dois faire pour la récupérer bonne journée j’attends votre réponse

  52. Fortier says:

    Bonjour je suis grand mere et je n ai pas pu voir ma petite fille ,elle née le 11 mai 2022 et a été placé le 12 mai sans enquête sociale au préalable retiré au sein de sa mère à la maternité.

  53. Vanessa says:

    Bonjour

    Je vous sollicite de m’aider svp on as place mes enfants de 5mois et 19mois sur des ont dit de la pmi de Pertuis
    Car je signale au juge des enfants le travail mal fait de l’ase…
    Et la PMI a demandé au procureur de la République de place les bébés en urgence… Alors que il le savez que la juge des enfants me suivi depuis plus de 20ans
    Tout sa part que j’ai dit mes 4 vérité, et des qu’elle sont pique dans leur égo, donc il vont faire des plantes..
    J’en est fait par aussi au président de la République, qui vous à envoyer un courrier.
    Une maman en détresse qui sais plus quoi faire contre les service social qui mente j’ai tout donné au juge des enfants et elle as rien pris en compte ce que j’ai donné avec mon avocat
    Merci d’avance de m’avoir lu

  54. Chambard says:

    Bonjour mes trois enfants ont été placé en foyer suite à des disputes conjugales que puis je faire pour les récupérer ?

  55. Buis says:

    Bonjours étant grand parent de 4 petits enfants 14 ans 10 ans 9 ans et 2 ans placée suite à une descision
    du juge suite au rapport des services sociaux suite à,la mésentente des parents il sont placés dans 4 familles différente on a droit de visite à chaque vacances de 11h à 17h dernièrement nous avons fait une demande de nuitée au juge qui a transmis aux service qui ne donnent aucune réponse c’est désolant
    En plus j’aïs les 2 de 10 et 9 ans qui étaient ensemble dans une famille qui a déménager et celle de 10 ans ne voulait pas allez dans sa nouvelle famille car le mari lui fait peur il ne supporte pas les enfants
    Elle est venue l’autre jours et c’est mise à pleurer en partant et même chose quand elle part de visite chez le papa cela nous attristent profondément elle a fait un courrier au juge et au services pour exprimez sont dessaroi mais personne ne tient compte du courrier je vais contacter les service pour leur signaler si riens ne bouge je vais ecrire au juge et au conseil général qui gère les services je ne vais pas laisser passer à votre avis suis je dans mon droits merci de votre réponse

  56. Baret says:

    Bonjour,
    Je suis une mère célibataire avec deux enfants en bas âges (5 ans et demi et 7 mois). J’ai demandé de l’aide à l’ASE et au CMPEA, et aujourd’hui au lieu d’avoir l’aide demandé ils veulent prendre mes enfants pour les placer. J’ai besoin de votre aide!

  57. Bouallouch says:

    Bonjour je me permet de vous contacter car j ai besoin de votre aide ASE à affirmer que mes enfant étais battu hors c’est bien le contraire je suis fusionnée avec mes enfants sa fait 1 ans que je me rend malade que je pleure car mes enfant me manque et le juge écoute les referent ASE sans même tenir compte de mes parole il on tour raison et moi tord

  58. houppe says:

    Bonjour je suis maman d’une première petite fille agés de 3 ans et demi qui est placer depuis le 18 octobre 2020, pour vous expliquer je suis arriver en foyer jeune mere en juin 2020 avec ma première fille avec qui j’avais un lien très fusionnel la veille du 18 octobre j’ai eu une discussion avec le educateur qui mon dit très clairement que j’etais une exellement maman et que je sortirais de la prise en charge foyer en janvier 2021 . alors comment vous expliquer que ma fille sois placement du lendemain en famille d’acceuil depuis lors je me bat pour la récuperer je ne sais plus quoi fait i quequ’un pourrait m’aider s’il vous plait je vous remercie d’avance

  59. Pingback: AUTISME- TDAH - L’ANNUAIRE A CONNAÎTRE - L'enfance au coeur

  60. Pontalba says:

    Bonjour , je vis exactement cette situation ! Mes 2 enfants m’on été retiré depuis maintenant 1 mois , sur aucun motif , aucune preuve , en tant que maman je me défend …rien ! C’est abuser que la justice ne prennent pas le temps de nous écouter…tout ce qu’ils savent faire c’est mensonge et chantage si je me soumet pas a leurs  » désir  » je risque de ne plus revoir mes enfant que dois-je faire ? Normalement on retirent des enfants si ceux-là sont vraiment en danger n’est-ce pas ? Je ne comprends pas pourquoi les gens comme se base sur les  » on dit  » et a l’heure actuel ils m’ont retirer une partie de min autorité sans min accord c’est une blague ? Ils font et prennent des décision dans mon dos et c’est moi qui est mal vue

  61. batrel stephanie says:

    aidez- moi s’il-vous- plais mes enfants vons etre placer dans une struture en ASE est je ne veux pas car nous avons rien a nous reprocher

  62. Malcuit says:

    Ma fille est placée depuis le 21 janvier 2022 et L’aide sociale à l’enfance abuse de la situation ; je suis épuisée et j’ai besoin d’aide urgent. Merci.

  63. MAKAN says:

    Bonjour,
    Je souhaiterai une aide pour porter plainte contre un placement abusif de ma fille et contre les médecins qui ont entraîné ma fille dans un calvaire sans fin.

  64. MAKAN says:

    Ma fille est placée abusivement suite à une hospitalisation à Neufmouthiers ( Tournan En Brie) . J’ai signé une période de 3 mois pour réguler le diabète de ma fille mais à la fin des 3 mois les deux médecins qui s’occupaient de ma fille refusaient sa sortie malgré son diabète régulé, les deux médecins souhaitent la garder en psychiatrie. Suite à sa sortie les services sociaux débarquent à la maison pour mettre la pression sur toute la famille pour un placement abusif décidé par la juge des enfants. Depuis 8 mois , L’Etat de santé de ma fille se dégrade, elle ne veut pas aller à l’école…..quand ma fille était à la maison
    Ses moyennes Générales trimestrielles dépassaient 14 ??!!Myriam est félicitée, aujourd’hui, elle ne veut pas aller à l’école,
    Son état de santé s’est empiré depuis son placement.

  65. Fonteneau Florent says:

    Aidé nous s’il vous plaît !!!! Je vous en supplie !! Il veulent nous retirer nos deux garçons sans fait avéré sans aucune preuve !!!
    Nous sommes totalement anéanti !

  66. Attali Marie says:

    Mon petit fils a été retiré à ses parents le 8 juillet 2022. Né le 25 mars, il était heureux et entouré d’amour. Je suis désespérée, mon fils n’a jamais autant souffert de sa vie. Je crois que je vais en mourir de chagrin.

  67. Marie says:

    Mon petit fils a été retiré à ses parents le 8 juillet 2022. Né le 25 mars, il était heureux et entouré d’amour. Je suis désespérée, mon fils n’a jamais autant souffert de sa vie. Je crois que je vais en mourir de chagrin.

  68. Noemie says:

    Bonjour … J’ai envoyer une lettre en recommandé à maître Cerrada. Aidez-moi s’il vous plaît…. La crip demande au juge de me retirer ma fille handicapée (tda/h) c’est injustifié !! Aidez-moi. Ils vont me la faire mourir….

  69. Ferret says:

    Il y a à peu près un an et demi une personne a fait un témoignage contre mon fils et moi-même pour des faits de violences j’ai prouvé à plus B que mon fils n’était pas frappé j’ai des personnes qui sont prêtes à témoigner comme quoi que mon fils ne manquez de rien et ne recevais aucun coup et que mon fils Wiwi dans un environnement convenable et stable adapté à lui avec le papa et la maman donc moi-même je suite à sa j’ai eu une enquête sociale j’ai adhéré à tous les rendez-vous ensuite j’ai eu le 21 novembre 2022 le rendez-vous à l’audience Le juge ne savons pas quelle décision prendre il m’a dit qu’il prendrait sa décision sous deux jours je lui ai dit s’il vous plaît monsieur le juge ne mandater une as de foyer nis de famille d’accueil Le juge m’a dit si j’avais envie de vous prendre votre enfant il serait déjà parti aujourd’hui or deux jours après la police ainsi que les éducateurs de l’aide sociale à l’enfance mon brutalement arraché mon enfant sans discuter j’ai voulu prendre mon enfant et le serrer contre moi alors disant que mon enfant ne manquait de rien c’est hors de question qu’il prenne mon gosse ils ont pris ils sont partis en courant en même tant que j’écris ce texte je suis en sanglots mon enfant a été placé un justement en famille d’accueilIls ne veulent ni me donner le lieu ni me dire comment il va ni me dire où est-ce qu’il est je suis en détresse totale ils ont placé mon enfant un justement dans le nom placement abusif s’il vous plaît aidez-moi je vous en supplie aidez-moi

  70. Ferret says:

    Venez en aide à mon petit garçon qui se nomme Mehdi on habite à Nimes et le juge qui a condamné mon enfant elle est en famille d’accueil s’appelle Samuel roquelin juge des enfants Certes mon fils n’est pas allé en prison mais c’est tout à fait pareil les visites médiatisées c’est comme des parloirs pour mon enfant ça devrait pas exister en sachant qu’il est pas battu avec tout va bien je l’aime tellement tu peux même pas me dire le lieu de la où est-ce qu’il est venez moi en aide s’il vous plaît Cyril Hanouna aide-moi fais-moi penser tout le temps plateau s’il te plaît

  71. Dilly says:

    Bonjour une juge Vien de me placer mes 3 petits au prétexte que leur oncle m’aide à les gérer quand je suis au travail alors même que avant que la maman n’en récupère la garde par une erreur du JAF nous avions un AEMO qui se passait très bien et pour lequel les rapports était très positif…. Résultats aujourd’hui mes 3 petits sont placé et ka jugya préciser que sa décision était déjà prise depuis 1 mois … Pouvez vous m’aider ?

  72. Catherine says:

    Les placements des enfants sont toujours abusés par des décisions bâclées non respectueuses des lois et mm depuis février 2022 apres un scandale de maltraitance des centres géré par l ase intolérable et cela perdure avec des refus de visites des familles, c de la maltraitance affective .. A y remédier urgement…Avis aux députés de stopper ces abus de pouvoir des ase et centres de placements

  73. chatel says:

    Les services sociaux sont venus le 24 mars 2022, chercher mon arrière petite fille de 3 ANS que j’avais eu la garde par jugement familiale en 09/2020 comme TIERS DIGNE DE CONFIANCE. Pour cause que j’avais montré la petite a sa maman pendant 1h30 pour son anniversaire surprise chez des amis de la maman, elle ne l’avait pas vue depuis plusieurs mois interdiction de l’éducateur de venir la voir chez moi or au jugement de 09/2020 elle en avait le droit. J’ai fait appel à la cour d’appel de Lyon, je suis toujours en attente de la date ? je ne la vois une fois par mois 1h30 en visite médiatisée puisqu’elle me réclame…. Que dois je faire ? en vous remerciant.

  74. Diaretou Sidibe says:

    Bonjour je suis une maman 5 enfants placés provisoire je voulais raconter mon histoire ça fait 6 mois mes enfants sont placés ça va pas du tout ils sont pas bien ils son à maigri j’ai mon fils de 9 ans qui fait caca sur lui tout le temps ça fait un moment et il n’arrive même pas s’asseoir sur la chaise j’ai arrêté mais
    personne ne fait rien j’ai parlé au foyer je parlais ça avec mon éducateur mais personne ils disent que c’est la gastro mais non ça fait quand même un moment qui fait caca sur lui il a perdu du poids et les autres à maigrir il me réclame tous les enfants. Je vois mes enfants tous les 15 jours or que c’est une fois par semaine normalement même l’école ils ont remarqué les enfants ils sont pas bien je fais tout pour mes enfants je les ramené des vêtements de je les ramène dégoûté jamais rater les visites ponctuel j’aimerais bien mes enfants retournent à la maison parce que moi j’estime qu’ils sont en danger je l’audience mois de février ils vont me donner que les deux dernières enfants et les autres ils resteront toujours en provisoire au foyer j’ai besoin d’aide pour tous les enfants retours dans la maison merci beaucoup Sidibé diaretou

  75. Bergua says:

    Je suis mère célibataire et notaire. J’ai la sensation d’avoir fait l’objet de discrimination, ainsi que mon fils, par la directrice de crèche, du fait de notre situation familiale. Elle a alerté les services sociaux, information préoccupante, indiquant que je semblais débordée, que je ne parvenais pas à lui dire non (ce qui est totalement faux) et que mon fils avait un comportement agressif révélant manifesement un malaise comme s’il cherchait à lui dire quelque chose. Ses assistantes maternelles tombent des nuls, c’est un enfant facile, adorable, avec beaucoup d’humour. Suite à un entretien elle a elle même constaté une complicité entre nous qu’elle n’arrivait pas à obtenir avec lui, du fait d’un autoritarisme agressif. Une enquête doit avoir lieu chez moi, je suis nouvellement arrivée dans cette ville où je ne connais personne, je suis désemparée et choquée de devoir faire entrer des étrangers dans mon intimité qui auraient tout pouvoir pour me retirer mon fils si l’éducation que je lui donne ne leur convient pas au motif qu’elle représenterait un danger. Je n’y survivrai tout simplement pas.

  76. anne sophie says:

    bonjour,

    j’ai un de mes enfants qui a été placé en famille d’accueil du fait que le papa , la grand mère et la tante qui avait mon fils en vacances l’ont déposé chez une amie alors que je n’étais pas présente et que je ne pouvais pas revenir récupérer mon fils.

    De ce fait , mon ami à été à la gendarmerie et mon fils a été placé en famille d’accueil .

    Aujourd’hui le juge a statué que ma fille de 2 ans doit également être placé en famille d’accueil sans aucunes justifications autre le fait que je déménage .

    je suis en procédure pour récupérer la garde de mon fils, et sans avoir encore établie d’analyse ou avoir fait venir de travailleurs sociaux ils veulent venir prendre ma fille .

    que puis je faire pour empêcher cela et sortir mon fils de ce système . merci

  77. Martin L says:

    Bonsoir je suis une maman j’ai deux enfants de 4 et 3 ans on ma arracher mes bébés le 13 decembre avec des raison stupide et honteux et ma petite fille de 3 ans quelque jours apres le jugement ma fille a u des attouchements sexuelle je cest juste que cest une ado qui a fait sa aidé moi moi à les récupérer et à sauvé mes bébés

  78. Dillenseger says:

    Bonjour 6 enfants placé il demande tous à rester chez le père, ils on était malmené par la mère qui nie ces agissements, là JDE préfère croire la mère et le sociaux la grande de 17 ans et demi se retrouve placé sans avoir rien à dire la juge leur ayant dit qu’ils n’avaient pas le choix… la décision du placement était prise avant mon arrivée au tribunal, aucun contradictoire… que faire ??

  79. Francois Hamadouche says:

    Bonjour je recherche de l’aide ma fille et placer et l’aide à l’enfance ments et contre moi comment faire même Avec mon avocat le juge a placé ma fille 6 mois supplémentaire il n’y a jamais eu de maltraitance ou autre je vois ma fille que 4 heures part moi avec des éducateurs que je n’ai pas besoin aider moi

  80. Loren says:

    Bonjour,
    Je accouché en Décembre 2022 avec les services sociaux en présence. J’ai subi des dysfonctionnements administratifs et fait l’objet de lourds préjugés d’ores et déjà durant ma grossesse. Mon erreur a été d’admettre certaines faiblesses et accepté de me rapprocher d’instances d’accompagnement en suivant les conseils de professionnels de la santé. Non seulement, je n’ai obtenu aucun soutien en lien avec ce dont j’avais besoin, mais j’ai fait l’objet d’une enquête sociale sur fond de manipulations de faits et d’accusations erronées. L’hôpital a maintenu mon bébé en otage au détriment de sa santé, le temps que les services sociaux (PMI, puis ASE) obtiennent du Juge des Enfants une OPP. Ainsi, mon fils a été placé un mois après sa naissance sans que je puisse rentrer avec lui à mon domicile. Condamnée sur des manquements ou des faits que je pourrai commettre en tant que mère célibataire loin de sa famille!!! Je suis tombée de très haut et j’ai été abasourdie par cette décision très violente. J’ai passé 20 ans à exercer en animation et éducation spécialisée auprès d’enfants et adolescents sans aucun soucis à notifier. Le bien-être des enfants ayant toujours été ma priorité. Je n’ai pas de casier judiciaire. Je suis capable de veiller sur mon fils et l’assumer financièrement. J’ai toujours été indépendante depuis mes 18 ans et j’en ai 41. Mon enfant vit en famille d’accueil depuis plus de 3 mois alors que cela ne devait durer que 3 semaines le temps d’intégrer un foyer mère-enfant pour prouver mes capacités à m’occuper seule de mon fils. Il se trouve qu’aucune structure n’a pu nous accueillir malgré des engagements faits de leur part. Du coup, ce sont mon fils et moi qui subissons depuis des mois tout cela. Je n’ai droit qu’à 1h ou 2h de visite par semaine dans une salle de l’ASE sous surveillance telle une criminelle. Je suis totalement évincée de mon rôle parental. Les répercutions négatives (déjà observables) risquent d’être irréversibles si la situation de séparation perdure. Les 1ers mois de vie du nourrisson sont essentiels pour le lien mère-enfant. En plus d’avoir perdue ma crédibilité du côté professionnel, je m’acquitte de grosses dépenses (avocats…), rupture avec tout mon entourage…Je suis anéantie psychologiquement et affectivement, je sombre dans la morosité. Je suis totalement impuissante face à cette pseudo justice qui se cache derrière des services sociaux malhonnêtes. Le placement vient d’être prolongé jusqu’à fin Juillet. Je ne sais plus quoi faire…Je vous remercie de me contacter pour lus d’informations ou me conseiller.

  81. François says:

    Bonjour, je me suis fait enlevé ma fille de 1 an en 4 h suite à une invitation au tribunal de Foix sur des prétextes faux .ce qui a provoqué une tentative de suicide de sa soeur et de sa mère.monstrueux . Courage a tous

  82. JEFFROTIN GEOFFREY says:

    Bonjour.
    Je vous écris afin de vous faire part de la situation suivante. Mon fils Isaac Jeffrotin m’a été enlevé le 13 Décembre 2018 et placé de manière abusive. Malgré l’enquête sociale prouvant qu’il était en danger chez sa mère et non chez moi.
    depuis une extermination à été mise en marche, en 5 ans on m’a autorisé à le voir 30 h., avec des conditions déplorables, du genre humiliation pour moi, provocations, mépris, la plupart du temps je suis prévenu 2h ou 5h à l’avance, interdiction de le prendre dans mes bras , de lui écrire, de le prendre en photo, et même les cadeaux de ma part ou de la sienne nous sont dévoilés avec mépris…
    L’ase de Douvres 14440, le safe de Caen 14000, se sont montré hors la loi, écoeurant, destructeur envers mon unique enfant. J’ai eu à faire à des juges au comportement inadmissible (je suis un mâle donc je le mérite…), des avocats corrompus (je peux le prouver), une réputation de pédophile m’a été donnée dans mon quartier histoire de me faire taire, ……………………………………
    Aujourd’hui mon fils est placé chez sa mère, mon fils l’ayant accusé d’attouchements sexues,l et de viol de la part de son fils ainé Axel David.
    Je vous passe le plus sordide, mais sachez que mes plaintes ne passent pas, que l’on a voulu me faire taire à plusieurs reprises.
    J’ai proposé à ce tribunal corrompu de finir cette extermination en me déplaçant à ce tribunal armé. Je viendrai aussi avec une pelle en espérant croiser ce policier qui m’a promis d’enterrer mon fils et ses affaires en face de ce dit tribunal , afin qu’il puisse en faire autant avec moi.
    J’ai des preuves qui ont toujours été refusées comme des prises de note, des témoignages, des enregistrements lors des visites médiatisées prouvant que l’ase et le safe sont l’ennemi de la France et avant tout des destructeurs d’enfants.
    Voici les personnes des services gardiens dont la population devra s’occuper afin de bénéficier d’un souffle récupérateur.
    ASE: mmes Gallet, Sénégal, Herbert, Davy, mr jaminion(qui au passage m’a proposé que je me mette une balle dans la tête pour sauver mon fils)
    SAFE: mmes Godet, Bimier, mr leberre.
    Sans oublier la pédopsychiatre mme Gripoix.
    Quant aux juges suivants, leur méchanceté et corruption méritent une attention particulière. Louguet Marie, traikzi(qui m’a empêché d’avoir tout contact et information sur mon fils pendant 14 mois histoire de me « faire manger dans leur main »)
    Ces gens alimentent la haine et la folie.
    EST-CE PARCE QUE J’AI DÉNONCÉ DES ATTOUCHEMENTS SEXUELS DANS L’ÉCOLE DE COLLEVILLE MONTGOMERY 14880, DONT TOUTE L’ÉNERGIE DES PROFESSEURS ÉTAIT DE FAIRE EN SORTE QUE LES PARENTS NE SACHENT PAS.????
    Je ne vais pas tout vous écrire, mais sachez que la pédophilie détruit des vies et certains de vos services nous tue.
    N’espérant plus, mes respects.

  83. Smuraga says:

    Bonsoir à vous mon garçon a été placé très injustement car il été dans les conflit familial. Mon ex mari et un pervers narcissique il a fait subite de la violence sphychologique à mon garçon et moi même avec sa compagne.
    Il et en danger avec sont père et sa belle mère mes pas avec moi .
    Ont me reproche d’être trop attaché à mon garçon et trop maternelle et trop fusionnel et que je prend trop bien soin de mon garçon en quiod c’est un crime d’aimer trop son enfant.
    Mon garçon été heureux avec moi mes pas chez sont père car il sens rendez malade d’aller chez son père.
    Mon garçon m’a été retiré très injustement depuis avril 2023 jusqu’à avril 2024.
    Mon garçon et en grande souffrance de se que mon.ex mari et sa compagne à fait subir à mon garçon et de la séparation brutale et violente.
    Moi aussi je suis en grande souffrance et je me bat pour récupérer mon garçon de 8 ans.
    Je peut le voir que dans une salle médiatisé 1hoo par semaine c’est horrible pour mon garçon et moi se quond vie alors quond été heureux à 2 tout sa à cause d’un signalement du cmpp de la sphychologue.

    Cordialement à vous.
    Une maman détruite par la séparation de so t garçon et en grande souffrance.

  84. louloute says:

    bonsoir,
    ma fille de 4 ans est placer en famille d’accueil pour 1 an depuis hier pour motif conflit parentale et trop fusionnel avec sa mère. on m’a prevenu 2 h avant le temps que je prepare le sac avec des affaires. que faire pour prouver que c’est un placement abusif?

  85. louloute says:

    bonsoir
    ma fille de 4 ans a ete placer en famille d’accueil hier pour motif conflit parentale et trop fusionnel avec sa mere. comment prouver le placement abusif et quel traumatisme pour l’enfant ?

  86. louloute says:

    Bonsoir,

    j’ai ma fille qui a été placer en famille d’accueil pour un an ce vendredi 12 mai 2023 (en 2 h de temps) pour motif conflit familial et trop fusionnelle avec sa mére . Est ce normal ou un placement abusif ? Je voudrais avoir une reponse car je suis perdue

  87. Marie says:

    Bonjour, mon petit fils a été placé à l’âge de trois mois et cela fait un an que nous nous battons pour suspendre ce placement abusif. Mon fils voit son enfant une fois par semaine à L’ASE, et parfois je l’accompagne mais on ne me laisse pas entrer dans la salle où a lieu leur rencontre. Je ne sais pas à qui je dois écrire pour avoir l’autorisation de voir mon petit fils… Pouvez vous me renseigner ?
    Merci d’avance

  88. Manuella says:

    Bonjour, voilà 20 ans que mon fils aîné qui m’a été enlevé par l’ase alors qu’il avait 4 ans,aujourd’hui il a 24 ans, je ne vois toujours pas, je ne sais pas ce qu’il devient, si il va bien, il serait visiblement toujours chez la famille d’accueil d’après un copain de mon fils. Ce qui me ronge c’est le silence de mon fils, pourquoi ne cherche t il pas à essayer de me retrouver, ainsi que sa famille et ses frères, qui je tiens à préciser ont toujours vécu avec moi, svp aidé moi.

  89. MEZOUGHI says:

    Mon fils a été placé en internat depuis 2020, car j’ai fais l’erreur de saisir JDE pour violence physique de la part de sa belle-mère, en juin 2022 le JDE place mon fils en plus de l’internat au foyer pour une période de 6 mois et pendant cette periode mon fils a été violé plusieurs fois et malgré le viol , le JDE replace mon fils en foyer pour une année et pas de suivi psychologique. car le père ( pediatre de profession) ne veux toujours pas voir son fils qui a 12 ans aujourd’hui.
    le père a renoncer a son fils depuis des années
    rien a reprocher a la mère sauf une remise en question, ce qui ne veux rien dire.
    L’ase fais des rapport de mensonge sur la maman, ( décembre 2022 replacement pour un 1 an malgré la confirmation du père de ne plus vouloir revoir son fils.
    Appel a la cour d’appel de la décision du JDE , et la cour décide et confirme le placement.
    je suis séparer depuis 12 ans
    je ne sait plus quoi faire pour sauver mon fils de cette situation. Il n’y a que l’Ase que l’on écoute.

    s’il vous plait aidez moi s’il vous plait, s’il vous plait, je ne sait plus quoi faire……….

  90. Myriam Levillain says:

    Bonsoir
    Mes enfants de 5 et 8 ans ont etes enlevés abusivement depuis 2 ans.je suis perdue,que dois je faire,je dois repasser en jugement le 19 juillet 2023,
    Mon mari et moi voyons les enfants 1 heure par mois ! et depuis 2 ans,combien de temps cela va encore durer…peut etre pouvez vous me dire en ce qui concerne les droits de visite,je ne sais pus quoi faire,j ai si mal…votre message date de 2021,je ne sais pas si vous etes « sortie » de cette situation,en tout cas je l’espère. grenadinecassis23 arobase gmail point com

  91. Fernandez says:

    Bonsoir, a tous.
    Je vie actuellement une injustice vie a vie de mes garçons, placé en foyer depuis bientôt 3 ans.
    Carence éducatif.
    Et aujourd’hui je me bat depuis plus de 2 ans pour récupérer mes garçons.
    Et gros problème qui arrive, soit disant mon fils de 6 ans et en danger a la maison car il a dit que maman lui demande de la toucher.
    Résultats mon fils soufre aujourd’hui le fait qu’on le force et questionne au foyer a répéter de ce que eux on envie d’entendre.
    Il est complètement perdu et en soufre énormément.
    Mais forcément le foyer sans cœur.
    Toujours la même chose,
    J’ai besoin d’aide pour vous raconter toute l’histoire et me battre Corps et âme pour pouvoir récupérer mes amours en soufrence.
    Je vie actuellement une déchirure psychologique abusif et moral.
    Aidé moi.

  92. Saida Amellah says:

    Bonjour,on ma enlever mais 4 enfants, cela fait bientôt un mois maintenant sur des faits de violence qui n’existent absolument pas , j’ ai fait appel de la décision a savoir que les visites meditisé ne sont pas respectées svp j’ai absolument besoin de votre aide pour me diriger malheureusement après mettre déplacer, apelé et puis avoir envoyé des mails ainsi que des SMS a mon avocate elle me laisse sans aucune nouvelle svp j’ai besoin votre aide.

  93. Marianne Dumortier says:

    BJ mes petits enfants ont été placés car ma fille en a 6, elle est fatiguée, donc l’ assistante sociale à juger les placer, moi je suis leurs Manou et j’ ai fait la demande d’ accueil chez moi mais le juge ne répond pas. Hier ma fille a été les voir ils sont dans un état lamentable, poux, sales, oreilles pas faites, dents pas brossées, sur les 2 un est en état de choc, il est tout triste, tout renferme sur lui mm, je ne peux pas le supporter. Moi j’ estime que s’ est un placement abusif car ils ne sont pas en danger. Ma fille est tout simplement fatiguée, et pq ils ne m’ ont pas demandé de monoccuper il y a vraiment urgence de les sortir de là svp aidez moi. Marianne

  94. Melissa Meningand says:

    Bonjour ma fille de 3 ans va m être retirer se matin alors que j ai fait se qu il fallait et j ai respecter les comdion pour que ma fille reste à la maison actuellement enceinte de 7 mois tous me travaille sachant que j ai tout fait j ai vraiment besoin d aide pour récupéré ma fille rapidement avant qu elle est très bien en avance pour son age je vous remercie

  95. Audrey Muller says:

    Bonjour

    Mon bébé a été retiré a la naissance placement abusif sans raison .
    Les dires qui vient de l’hôpital grossesse tardive (cela peut arriver à des millions de femmes.) Je n’est pas accouché dans mon département ( normal j’ai été chez des amies un temps.) Ils sont douter de la paternité du père ( met la faut être stupide de dire sa cet le portrait craché sont père et le père ne nis pas sont fils.)

  96. Charles Fedele says:

    Il faut qu’on se réveil et qu’on se lève contre ses agissements abusifs. Nous sommes tous à nous lamenter chacun dans son coin. nous sommes complètement anéantis. Nous devons réagir. Ils nous divisent pour mieux régner. J’en suis arrivé à avoir payer un avocat 10000 euros, et il me demande encore de payer, pour n’avoir aucun résultats. Il n’y a plus de justice, les juges sont tous dépassés et incapables de résoudre ce gros malaise. J’ai écrit à la présidence de la République qui m’ont répondu que il fallait laisser faire le travail des juges. Au secours quoi. Il faut que tout cela cesse. Nos enfants sont en danger et ne méritent pas une telle souffrance. Le 10 décembre c’est la journée internationale du droit de l’homme et je dirais des l’enfants. Nous devons tous manifester devant les tribunaux de France avec le slogan libérez nous enfants victimes d’enlèvements abusifs. Trop de suicide à cause de leur pouvoirs abusifs. Citoyens debout avant qu’il ne soit trop tard. Nous faisons des enfants par Amour, nous les avons désiré et ils me les ont enlevé. Ils ont été puni sans aucune raison valable si ce n’est la difficulté scolaire . Je comprend qu’il y a des enfants qui doivent être protégés. C’est normal. Mais là ce n’est pas le cas. Ma colère est tellement forte, il faut que j’arrête d’écrire.

  97. Corinne wanner says:

    Maltraitance institutionnelle rapports monsongés tout est fait pour justifier des placements abusifs des familles détruites et des enfants mal traités, traite des êtres humains qui ne respecte le code civil, des magistrats corrompus et sans état d âmes. Un dysfonctionnement totalportant préjudices aux familles et aux enfants. Conflis d intérêts ect ma petite fille de 3 ans placée à l aide sociale des Yvelines se voit déjà avec un dossier médical et une mdph en cours alors que cette petite fille manifeste son mal-être chez la famille d accueil ou elle refuse de retourner je suis désignée tierce digne de confiance le magistrat m a ouvert des droits qui ne sont absolument pas respectés on me refuse les cadeaux pour mieux détruire l attachement entre nous et l enfant .instrumentalisé par ces service appelé L aide sociale à l enfance .c est une honte pour la france nos politiques ne sont pas à la hauteur ou ferme les yeux sans aucun impunité une fois cette machine financière mise en route par les départements tout est permis même contre l interets de l enfant.

  98. Loué says:

    Si vous désirer avoir des explications j’ai 15cabs d’expérience dans le placements d’enfants . Trois de mes enfants sont actuellement places et je peux vous apporter des lumière cdt

  99. Charlotte Cellier says:

    Bonjour, je viens vous écrire car a ce jour je suis a bout, je n’en peux plus et au jour d’aujourd’hui je ne sais même plus comment m’y prendre.. d’où que je viens écrire ici car j’espère que j’aurais des réponses… Des idées pour y arriver..
    Par le site, cest il possible que l’enfance au coeur appel directement sur ma ligne tel ?

    Mais pour vous le faire court .. J’ai mi au monde ma merveilleuse petite fille le 14 décembre 2021, malheureusement son poids n’était pas dans la moyenne alors donc néonat.. et ceci sa a duré 1moi quasiment (je tiens à vous préciser que quand j’étais ado j’avai eu pri de la drogue a ce jour j’ai 29 ans, et sa fait depuis mes 16 ans que je suis suivi et soigné, je suis sous méthadone pendant ma grossesse j’ai fait au mieux pour essayer dans prendre le moins possible, sur ces premiers jours ma petite été légèrement crispé par moment mai sa n’a vraiment pas duré, j’étais tou les jours a la neonat les nuits aussi pr les bibi et tout j’étais là plus heureuse du monde, et au alentour du 24decembre je rentre juste le temps d’une après midi et j’allais revenir le lendemain matin, c’était sans compter sur le tribunal, j’ai pris mon courier et là je vois sa j’y ouvre vite, j’étais convoquée le 6 janvier avec la juge pour cause m’enlever ma fille  » placé ma fille en famille d’accueil, je n’es même pas pu l’amener avec moi a notre maison j’ai eu 15 min pour lui dire au-revoir et il l’on emmener ! Et depuis je me bats, car tout a été mais une gigantesque farce, moi même j’avai été placé en foyer a mes 15ans alors donc une fois rentrée dans le système tu y es a vi !
    La juge me raconte que apparemment les aides soignantes de la néo on fait des rapports comme quoi je parter de la néo comme sa sans prévenir que je serai même parti sur 4 jours sans rien avoir dit j’ai beau avoir les preuves que cest faut être bien non elle s’en tien la comme aussi le faite que je vie avec ma mère enfin cest elle qui vient avec moi, elle va avoir 70ans.. et avec une fybromialgie et d’autres soucis de santé je ne vais pas la laisser et bien la juge a decreter que c t pas possible tant que ma mère vivre chez moi, ma fille sa sera pas possible je trouve sa mais pire que aberrant cest deguelase injuste et j’en passe….

    Si quelque personne on des idée a me transmettre… Je suis preneuse

  100. JAMET says:

    Ils ont détruits mes relations avec mon fils en le plaçant en famille d’accueil puis en foyer, suite a une dénonciation anonyme de certains membres de ma famille qui voulait tout simplement se venger de différents qu’ils avaient avec mon ex concubine ( mère de mon fils).Aujourd’hui il sait faire des choses que je n’aurais jamais admis. A part détruire des rapports père/fils, tout ceci n’a strictement servi A RIEN…. J’espère qu’ils le payeront dans d’atroces souffrances.

  101. Jean-Bernard JOUANNEL says:

    Safae, Hajer (4 ans et 7 mois) et moi-même sommes victimes d’un placement abusif! La petite a été arrachée aux bras de sa maman par les policiers et les services sociaux vendredi soir. Elle hurlait: « je veux pas y aller! je veux dormir avec maman » De plus elle est malade… Safae s’est écroulée inerte et a été transportée à la Cavale pour être éjectée à 5h00 du mat le lendemain. Tout ça après deux jours de procédure douteuse! aucun papier, aucune notification n’a été donnée à la maman. La petite a été placée en famille d’accueil et déscolarisée alors qu’elle adore son école. Nous ne savons pas où elle est et n’avons aucun contact possible avec elle. On devrait pouvoir la voir jeudi matin… Je vais me battre avec Safae pour garder le contact et la récupérer. Depuis vendredi nous pleurons, ne dormons plus et ne pouvons plus manger…
    J’ai eu un problème avec le don mensuel que voulais installer et je n’ai fait qu’un don ponctuel mais ce n’est que partie remise… Merci à vous

  102. Rio Jessica says:

    Bonjour,
    Je vie un cauchemar comme beaucoup de parents ici
    On m’a placés mes 2 enfants mon fils n’a que 3ans et demi et ma fille 2ans et demi pour un placement provisoire qui et du 2 février au 4 mars 2024 pour enfants en danger
    Ase veut prolonger le placement pendant 8 mois moi je suis pas d’accord ( la maman)
    Je suis allé voir mon avocat et celui ci m’a dit que je devais récupérer mes enfants lundi dans 2 jours
    Et qu’il a fait le nécessaire lui auprès du juge des enfants
    Et hier vendredi ase m’appelle pour me dire que non je récupère pas mes enfants lundi qu’elle a fait également le nécessaire auprès du juge et tant que celui ci n’a pas donné sa réponse mes enfants restent placés en famille d’accueil
    Je précise j’ai eu une mesure éducative en décembre 2023 et suite au mensonge de l’éducatrice mme doncel Anne qui a menti plus ase plus la pmi et plein d’autres qui se permettent inventé aussi des choses fausses
    Ont til droit de garder mes enfants alors que le placement était provisoire et se termine lundi 4 mars 2024
    Svp aidez moi
    Je veux récupérer mes enfants que j’aime plus que tout au monde
    Une maman qui souffre terriblement
    Je sais plus quoi faire à part mon avocat
    Pourquoi placé ton des enfants abusivement
    C’est quoi se pays dans laquelle nous vivons France
    Une maman parmi temps d’autres qui demandent de l’aide
    Merci

  103. Marc S. says:

    Kevin’s Story (Juge des Enfants de Rodez, ASE 12 et UMPA de Rodez)

    Après 5 semaines de l’exécution avec violence de la part de l’ASE du placement abusif de mon fils Kevin (14 ans ½) décidé unilatéralement par la Juge des Enfants, contre l’avis de l’auditoire (avocat, assistante sociale, son papa et Kevin)

    Enlevé à son collège de Réquista par l’ASE de l’Aveyron, accompagnée de 5 gendarmes, le 17 novembre dans l’après-midi devant tous ses camarades de classe, deux jours après l’audience du 15 novembre avec le juge des enfants.

    Placement dans une famille de fumeurs invétérés à Viala du Tarn. Déscolarisé, totalement inoccupé et enfermé pendant une semaine,

    Déplacement dans une famille d’accueil à Pont de Salars, suite intervention de l’ordre des médecins de l’Aveyron, toujours totalement inoccupé et enfermé pendant une autre semaine,

    3 jours à Saint Joseph en internat. Sa famille d’accueil n’étant pas à la sortie du collège à l’attendre, il fugue le 8 décembre, déposé le soir à l’UMPA par mes soins pour le mettre à l’abri des hordes de gendarmes à sa recherche. UMPA, établissement dépendant de l’hôpital de Rodez, et CMPP où sa mère a refusé formellement à la rentrée scolaire, le suivi psychologique mis en place par mes soins à la demande du juge Galliussi en mars 2023.

    Privé de son téléphone portable (confisqué arbitrairement tant par les familles d’accueil que par l’UMPA) pour l’empêcher de communiquer avec sa famille,

    Enfermé du 8 décembre au 22 décembre à l’UMPA de l’Hôpital de Rodez. Toujours déscolarisé. (Soit un total de 4 semaines sans cours –année du brevet- sur les 5 semaines de placement)

    Mutilation dans un geste de désespoir et de révolte (plusieurs scarifications avec un couteau en plastique au bras gauche le 20 décembre à l’UMPA –photo ci-dessous) car les promesses de sorties de l’UMPA n’ont pas été tenues par l’ASE 12). Où était le personnel médical supposé s’occuper de lui ? Pourquoi a-t-il été enfermé ? L’UMPA ne répond pas.

    Multiples alertes du risque, qui s’est avéré, par le Dr. St. par écrit et lors de communications téléphoniques avec l’ASE 12 et l’UMPA.

    Kevin libéré pour quelques jours et en sécurité depuis le 22 décembre jusqu’au 8 janvier.
    Menaces de mettre fin à ses jours si il retourne en famille d’accueil en janvier 2024

    Et après ?
    Ce que Mme JAD n’a pas réussi à finaliser depuis son arrivée dans l’Aveyron fin 2022, l’état français s’est en chargé avec zèle et application.


    CR Audience juge des enfants de Rodez15 novembre 2023
    Comment une juge des enfants, qui est en fonction à ce poste depuis 6 mois, qui manque de psychologie, de capacités d’écoute, d’analyse et de compréhension, peut-elle détruire la vie d’un enfant de 14 ans?
    . Ne réagit pas quand Mme JAD, la mère, sans sourciller, lui dit que je ne suis pas le père de Kevin. Il a reçu des dizaines de message sur ce sujet, au dossier,
    . manque de respect à un homme de 71 ans
    . ne veut rien entendre sur le contexte
    . refuse le débat contradictoire
    . empêche le père de parler
    . tente de sortir manu militari de la salle le papa qui veut s’expliquer en exprimant son désaccord,
    . qui n’a, de toute évidence, pas ouvert le dossier
    . qui décide un placement totalement abusif contre l’avis de l’enfant, de l’assistance sociale, de l’avocat et de son père, alors que Kevin a surtout besoin du soutien psychologique que sa mère lui refuse obstinément
    . lors d’enlèvement de Kevin l’ordre a été donné par téléphone le 17 février alors que la décision écrite est datée du 20 novembre (vice de procédure)

    Le Procureur de la République de l’Aveyron, représenté à l’audience par la subsitut XXXXXX n’instruit pas les plaintes légitimes déposées entre ses mains comme elle le reconnait. (Non-paiement de pension alimentaire, insultes, injures publiques, menaces de mort, tentative d’enlèvement, violence physique, atteinte à l’intégrité physique, mutilation génitale avec usurpation de d’identité etc.
    Conclusions : placement abusif de mon fils qui vivait avec moi depuis 6 ans.
    Aucune urgence ne légitimait cette décision, Mme JAD sa mère ayant abandonné Kevin pour la 4ème fois en février 2018 après en avoir informé. M. le Procureur de la République de la Loire LR/AR entre les mains du juge des enfants.
    Résultat de ce manque de discernement et l’instrumentalisation du magistrat par les dirigeants de l’ASE 12 (Mmes Delmas et Laur). Kevin a été enlevé à son collège de Réquista par 5 gendarmes et l’ASE 12.
    Le placement est abusif


    Point sur l’attitude et les propos de la Juge Galliussi à Kevin à l’audience du 12 janvier
    ‘’Si tu souffres c’est de ta faute car tu refuses le placement. Tu dois l’accepter.’’ ‘’C’est une bonne chose pour toi, tu comprendras plus tard’’

    ‘’Arrêtes de défendre ton père’’

    La juge des enfants occulte totalement les 4 abandons de Kevin et les violences de sa mère, pourtant documentées et illustrées. De même pour le non-paiement de pension alimentaire saisie par l’ARIPA depuis 2018 (avec encore 18 mois de retard) et plus d’une douzaine de déménagements de Julienne JAD –deux pour ma part en 2003-. Omissions des insultes, injures, diffamation auxquelles cette dernière se livre (cf. plaintes) écrivant que les parents s’insultent mutuellement. Ce qui est faux!

    Kevin a passé plus de la moitié de sa vie avec son papa. C’est son choix de vivre avec son papa et son chien. Voir sa mère à son rythme (cf. courriers)

    Cette ‘’juge des enfants’’ n’entend pas Kevin malgré plusieurs courriers dont le dernier pourtant rédigé depuis l’UMPA suite à ses mutilations volontaires e 20 décembre au soir.

    L’avocat local ruthénois de Kevin, Me Veyssieres essaye de lui faire accepter le placement en famille d’accueil pour son bien la semaine passée. Virement à 180° de la position du 15 novembre.

    L’avocat de Kevin en cour d’Appel, Me Gallon, a compris le dossier en quelques minutes. Après 3 audiences la juge Galliussi ne l’a toujours pas compris. Elle se refuse à entendre la souffrance de Kevin ! Elle lui fait la morale.

    Les violences sont uniquement de la part du juge des enfants, de la mère de Kevin et de l’ASE12.

    C’est grave. N’est-ce pas le rôle d’un juge des enfants de protéger les enfants?

    Marc S. adhérent de l’Enfance au Coeur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *