Un commentaire sur “interview Me CERRADA

  1. Moreau says:

    Bonjour Madame,

    J’ai été moi même victime d’un placement abusif qui m’a coûté 6 000 euros d’avocat pour sauver mon fils des rouages inhumains des services sociaux de Talence et Mimizan. Une puéricultrice de la PMI à écrit un rapport fallacieux et à fait arracher mon fils de manière atroce. Cela s’est passé en 2021. Mon fils m’a été arraché au sein par 6 policiers armés et 4 femmes des services sociaux. J’ai été maltraitée, humiliée et ignorée par les services de placement et sociaux mais je n’ai jamais lâché pour sauver mon fils. Il a été placé 11 jours, sans aucune considération pour l’allaite, sans que je sache où il était. Cela a brisé la petite famille que nous tentions de construire et cela m’a aussi brisée, même si chaque jour je ne le montre pas car personne ne peut comprendre. Nous avons eu à faire à la.JAF de Bordeaux, une personne atroce, sans cœur qui nous a jugé sur base d’aucune preuve, mais seulement d’un rapport de cette dame de la pmi qui s’est simplement entretenue avec ma mère, avec qui je ne m’entends pas, rien de plus. Je trouve ça terrible que des « professionnelles de la petite enfance  » se servent de conflits familiaux pour arracher des enfants. Cette puéricultrice à déjà fait l Objet de plusieurs signalement à la direction de la pmi de mont de marsan, je vais moi même faire un courrier, après avoir appris qu’il fallait faire ça. Je ne le savais pas. Lors de ce déchirement, cet enlevement, je n’ai eu à faire qu’à des personnes horribles, inhumaines, sans respect aucun pour la mère que je suis et sans aucune sensibilité face à l acte terrible qui a été commis. Et puis quand on me l’a rendu plus rien… une petite erreur parmi tant d’autres.. mais que sommes nous pour la justice et les services sociaux nous les mères qui reagissont tout à fait naturellement après avoir eu notre petit arraché des bras ? Quel moyen de défense avons nous ? Si ce n’est de payer pour sauver notre bébé. C’est atroce, depuis je n’ai absolument aucune foi en cette justice, ces services sociaux et les personnages politiques de ce pays.

    Je vous avais écrit et je n’ai jamais eu aucun retour ni soutient de votre part. J’espère au moins que vous êtes sérieux et efficace dans la défense des parents absolument sans défense et totalement isolés après l’arrachement d’un enfant. Car c’est un sujet tabou que personne n’aborde ni ne dénonce. Il est pourtant nécessaire et vitale de rester intègre et de dénoncer cette réalité terrible, qui détruit des familles.

    Cordialement,
    Mme Moreau

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *